2013-05-24 | UQO

Lancement des travaux de construction de l'ISFORT à Ripon

La pelletée de terre symbolique s'est déroulée en présence du directeur scientifique de l'ISFORT, le professeur Christian Messier, ainsi que de nombreux partenaires et collaborateurs. Au terme de la construction, l'ISFORT abritera des laboratoires pouvant accueillir une douzaine de professeurs et une cinquantaine d'étudiants, d'assistants et de techniciens en recherche. Il s'agira alors du tout premier institut universitaire au Canada dédié entièrement à la recherche et à la formation de personnel hautement qualifié portant sur la forêt tempérée.

Le recteur de l'UQO, monsieur Jean Vaillancourt, était particulièrement fier de procéder au lancement des travaux : « Aujourd'hui, nous procédons à une nouvelle étape de la concrétisation du rêve des bâtisseurs de l'UQO de doter notre université d'un institut de recherche universitaire dans le domaine des sciences naturelles. Cette extension des infrastructures de l'ISFORT, déjà bien établi à Ripon, lui permettra d'optimiser ses activités de recherche et d'enseignement grâce à des installations à la fine pointe. Il s'agit d'un projet très structurant pour l'UQO, mais aussi pour la Petite-Nation et l'Outaouais dans son ensemble ».

Le directeur scientifique de l'ISFORT a tenu à rappeler l'importance de ce projet pour l'UQO qui marque l'arrivée des sciences naturelles : « Au cours des cinq prochaines années, plusieurs nouveaux professeurs-chercheurs en sylviculture, écologie des sols, écologie animale, biologie de la conservation, écologie des eaux douces, écophysiologie végétale, modélisation des arbres et des forêts et économie forestière seront engagés afin d'améliorer nos connaissances de cette forêt si importante tout autour du globe », a déclaré le professeur Messier.

Les forêts tempérées se retrouvent à mi- latitude en Amérique du Nord, Europe et Asie et sont caractérisées par des climats froids l'hiver et chauds et humides l'été et par des arbres feuillus à feuilles caduques. L'ISFORT vise donc à devenir un haut lieu du savoir et de la connaissance sur cet écosystème. Un effort particulier sera fait afin d'attirer des chercheurs étrangers à venir séjourner au sein de l'Institut afin d'échanger et de partager leurs connaissances.

Un rappel sur la jeune histoire de l'ISFORT :

L'ISFORT a vu le jour en février 2012 grâce à des investissements du gouvernement du Québec totalisant 9 476 530 $, dont 3,4 M$ pour la rénovation et la construction des infrastructures à Ripon et 6.1 M$ à titre de fonctionnement de démarrage. La mise en oeuvre de l'ISFORT a été favorisée par l'intégration à l'UQO des ressources et des activités de l'Institut Québécois d'Aménagement de la Forêt Feuillue (IQAFF), un institut de recherche privé à but non lucratif bien connu pour ses travaux en foresterie depuis la fin des années 80.

La fin des travaux est prévue à la fin du mois de décembre 2013.

La surface brute de l'agrandissement est de 644 m2, les travaux de rénovation touchent 840 m2 de l'immeuble existant.

Il y aura 6 laboratoires humides, 1 laboratoire sec et 5 locaux d'atelier/entreposage.

5 locaux sont réservés aux étudiants assistants de recherche.

Le laboratoire principal (130 m2) permettra un aménagement modulaire de l'espace.

L'ISFORT est équipé de serre de recherche, de salles environnementales, d'un laboratoire de dendrochronologie, d'équipements de mesures écophysiologiques, d'un laboratoire de système d'information géographique et de modélisation.

Toutes les actualités de l'UQO >>>

Sources: Service des communications, UQO