2013-05-27 | UQAR

Le professeur Guillaume St-Onge en mission dans le golfe de l'Alaska

Guillaume St-Onge

Une trentaine de scientifiques des quatre coins du monde participent à cette mission dans le cadre du programme Integrated Ocean Drilling. «Cette mission internationale a pour objectif principal de récolter de très longues carottes sédimentaires (plusieurs centaines de mètres) à bord du navire Joides Resolution afin de comprendre les variations climatiques au cours des derniers millions d'années dans le Nord du Pacifique», explique le professeur St-Onge.

Il s'agit d'une des missions océanographiques les plus longues à laquelle participe le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en géologie marine. «J'aurai comme principale tâche de mesurer les diverses propriétés physiques des longues carottes, tout en participant activement à l'établissement de la stratigraphie des diverses carottes récoltées», poursuit M. St-Onge. «Le Joides Resolution possède des instruments et des laboratoires qui permettent de mesurer une batterie de propriétés au fur et à mesure que les carottes sédimentaires sont forées et ramenées à bord du navire.»

Les expéditions de l'Integrated Ocean Drilling Program sont connues pour être très exigeantes pour les scientifiques. D'ailleurs, le professeur St-Onge sera à pied d'oeuvre sept jours sur sept à raison de 12 heures par jours. «Ces missions de l'IODP ont souvent été déterminantes dans des percées scientifiques majeures», conclut le professeur de l'UQAR-ISMER. Les internautes pourront suivre cette expédition sur le site http://iodp.tamu.edu/scienceops/expeditions/alaska_tectonics_climate.html.

Toutes les actualités de l'UQAR >>>

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 24 mai 2013