2013-06-03 | UQ

La Chaire Raoul-Dandurand remporte un prix d'excellence en relations publiques

La Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques a remporté, le 30 mai dernier, le Prix d'excellence Or 2013 de la Société québécoise des professionnels en relations publiques (SQPRP), dans la catégorie Événement.

Ce prix lui a été décerné pour un événement organisé à l'occasion de la soirée des élections présidentielles américaines, le 6 novembre 2012. La Chaire Raoul-Dandurand avait alors rassemblé, dans une ambiance festive, plus de 300 participants au Coeur des sciences de l'UQAM : des experts francophones commentant les résultats du scrutin, des membres de la communauté des affaires, des ressortissants américains ainsi que des étudiants et des professeurs. Grâce à la webdiffusion, le grand public intéressé par la politique américaine pouvait également suivre le déroulement de l'événement, lequel avait généré 1 200 tweets à la minute au plus fort de la soirée.

Un «Super Bowl» médiatique

Inspiré des plateaux de tournage des grandes chaînes d'information, ce «Super Bowl» académique et médiatique non partisan a permis à la Chaire d'être la référence principale des médias francophones et anglophones québécois pendant cette soirée. «Une trentaine de journalistes d'une quinzaine de médias, présents au Coeur des sciences, ont réalisé des entrevues avec des experts de la Chaire», rappelle Gwenola Appéré, responsable des communications à la Chaire Raoul-Dandurand. Le Réseau de l'information (RDI) a également diffusé en direct, depuis le Coeur des sciences, deux émissions spéciales auxquelles ont participé Charles-Philippe-David, Donald Cuccioletta, John Parisella et Élisabeth Vallet, membres de l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire. Guillaume Lavoie, autre chercheur de l'Observatoire, était en duplex à Washington avec Céline Galipeau, chef d'antenne à Radio-Canada.»

Grâce à une stratégie réussie sur les médias sociaux, avec l'appui du Service des communications de l'UQAM, cette soirée électorale a été l'événement ayant généré le plus de retombées médiatiques pour l'Université au cours des cinq dernières années.

Source :
Direction des communications, UQAM