2014-01-21 | UQAR

Des Antilles à l'UQAR

L'UQAR accueille des étudiants antillais depuis 2010. Cette année, ils sont une vingtaine à avoir opté pour une autre façon d'étudier.

Question de favoriser l'adaptation sociale et la réussite scolaire des étudiants étrangers qui débutent leurs études à l'UQAR, programme de jumelage a été mis sur pied par les Services aux étudiants. « Nous mettons tout en oeuvre pour que leur passage à l'Université soit le plus agréable possible », indique le directeur Bernard Ouellet. « Notre programme de jumelage permet aux nouveaux étudiants provenant de l'international de s'intégrer rapidement à notre communauté. »

L'internationalisation de l'UQAR figure parmi les priorités de l'Université. « Cette internationalisation est importante pour amener nos étudiants et nos étudiantes à avoir une ouverture sur le monde. Qu'il s'agisse de nos étudiants qui vont étudier à l'étranger ou d'étudiants de l'étranger qui viennent à l'UQAR, il en découle un enrichissement culturel pour notre communauté », observe M. Ouellet.

Étudiant au baccalauréat en génie mécanique, Thomas Chenard est arrivé à l'UQAR en août 2010. « J'aime mon passage. J'ai pu bouger beaucoup pendant mon baccalauréat, notamment à Ottawa, à Chicoutimi, à Montréal, à Québec, à Gaspé et à Baie-Comeau. » Très impliqué dans la communauté universitaire, ce Martiniquais est le vice-président interne du Regroupement général des étudiants en génie de Rimouski.

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info