2014-02-12 | UQTR

Quand la persévérance scolaire passe par un changement d'orientation

Anicet Ghislain Oloa Zambo
Photo : Annie Brien

À l'occasion des Journées de la persévérance scolaire qui se déroulent jusqu'au 14 février, le Service aux étudiants et à la réussite étudiante de l'UQTR désire souligner le parcours d'étudiants universitaires qui se sont démarqués par leurs efforts et leur persévérance à poursuivre leurs études malgré des difficultés particulières. Nous vous présentons aujourd'hui le portrait de l'étudiant Anicet Ghislain Oloa Zambo, inscrit au programme de baccalauréat en administration des affaires.

Après deux trimestres, l'étudiant doit subir des mesures de restriction dans la poursuite de ses études. «Je ne pouvais plus choisir mes cours moi-même. Mon horaire était établi avec mon directeur de programme. Il me fallait améliorer ma moyenne cumulative pour sortir de ce relèvement académique. Ce que je n'ai pas été en mesure de faire», nous confie l'étudiant.

Une autre mesure de restriction menaçait la poursuite des études de M. Oloa Zambo : l'exclusion de son programme. «Lorsqu'on ne peut sortir du relèvement académique, on est exclu du programme pendant une année. Je ne savais plus quoi faire! J'étais paniqué! De plus, pour obtenir un permis d'études, il faut être inscrit à un programme. Je n'étais alors inscrit à aucun programme. Mes parents avaient beaucoup investi dans mes études. Je ne pouvais me résigner à leur en parler.»

Lire l'article complet

Source :
Rédaction EnTête
12 février 2014