2014-02-18 | UQAC

Innu Meshkenu : Dr Vollant troque le bistouri pour le bâton de marche

Premier chirurgien autochtone du Québec, Dr Stanley Vollant quitte la salle d'opération pour quelques semaines afin d'aller à la rencontre des jeunes des communautés autochtones des régions de la Côte-Nord, de la Mauricie, de l'Abitibi-Témiscamingue et de la Jamésie. Il poursuit ainsi son périple de près de 6 000 kilomètres entamé à l'automne 2010 avec la marche Innu Meshkenu, qui signifie «Le chemin de tous les humains».

Son parcours de l'hiver 2014 l'amènera tout d'abord les 17 et 18 février 2014 dans la région de la Côte-Nord, à Pakua Shipi (St-Augustin) et Unamen Shipu (La Romaine), où il effectuera une visite de retour. En effet, Dr Vollant a déjà traversé ces communautés lors d'un précédent périple à l'hiver 2011, mais il lui importe d'y retourner. «Lorsque je visite une communauté, j'allume des feux dans le coeur des jeunes et des moins jeunes. Je leur fais voir qu'un demain rempli d'espoir est à leur portée, qu'ils ont non seulement le droit, mais bien le devoir de rêver, et qu'ils doivent tout faire pour atteindre ces objectifs. Il est nécessaire pour moi de retourner dans ces communautés afin d'entretenir ces feux et de m'assurer que le message perdure», affirme Dr Vollant.

Son voyage l'amènera par la suite en Mauricie, plus précisément dans la communauté atikamekw d'Obedjiwan, puis en Abitibi-Témiscamingue à la rencontre de la communauté algonquine de Pikogan. Il terminera la présente étape de marche le 28 février prochain, alors qu'il effectuera une première incursion en territoire cri au sein des communautés de Waswanipi et Oujé-Bougoumou. Pour suivre le périple du Dr Vollant sur une base quotidienne, consultez son blogue au www.innu-meshkenu.com.

Dr Vollant a traversé jusqu'ici une trentaine de communautés autochtones et rencontré plus de 25 000 personnes. Le projet Innu Meshkenu est une initiative du Centre des Premières Nations Nikanite de l'Université du Québec à Chicoutimi. Plusieurs organisations soutiennent le projet Innu Meshkenu, dont Québec en forme, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, le ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport du Québec, Santé Canada, la Fondation J. Armand Bombardier et la Fondation RBA. Pour de plus amples informations sur le projet Innu Meshkenu ou pour faire un don, visitez le www.innu-meshkenu.com.

Toutes les actualités de l'UQAC >>>

Source :
Jean Wauthier, directeur
Bureau des affaires publiques
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 5006
jean.wauthier@uqac.ca

Renseignements :
Jean-Charles Fortin, coordonnateur du projet Innu Meshkenu
Centre des Premières Nations Nikanite
Université du Québec à Chicoutimi
418 545-5011, poste 2416
innu.mesheknu@uqac.ca