2014-02-21 | UQAR

UQAR - Deux universités d'été sur le terrain

L'UQAR offrira deux universités d'été sur la Côte-Nord et en Gaspésie au cours des prochains mois : l'une en environnement, géomorphologie et risques naturels, en mai, et l'autre sur la biogéographie côtière, montagnarde et alpine, en août. Se déroulant sur le terrain, ces stages intensifs proposent plusieurs ateliers mariant la pratique à la théorie.

Destinée aux universitaires et aux professionnels, l'Université d'été en environnement, géomorphologie et risques naturels dans l'Est-du-Québec se déroulera du 4 au 17 mai de Baie-Comeau à Mingan. « Ce sont des mises en situation concrètes et des ateliers pratiques supervisés par des enseignants spécialisés qui permettent aux étudiants d'acquérir une expertise sur les risques naturels et leur gestion et sur l'évolution du paysage. C'est un stage intensif sur le terrain qui permet d'obtenir 6 crédits universitaires », précise Antoine Morissette, auxiliaire d'enseignement et de recherche en géographie. Le nombre de participants à ce stage est limité à 25 pour des raisons pédagogiques et logistiques.

L'Université d'été en biogéographie côtière, montagnarde et alpine se tiendra, quant à elle, du 17 au 23 août dans le Parc national de la Gaspésie et au nord de la péninsule gaspésienne. Cette formation de 3 crédits s'adresse aux universitaires, aux collégiens et aux professionnels et est limitée à 30 participants. « Les étudiants ont la chance d'explorer différents environnements et d'étudier sur le terrain des problématiques interdisciplinaires. En effet, les ateliers proposés permettent de mettre en application des notions d'écologie, de géomorphologie, d'aménagement, de conservation et de gestion de risque », indique Geneviève Allard, coordonnatrice du Groupe de recherche sur les environnements nordiques BORÉAS.

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Bouchard
UQAR-Info, 21 février 2014