2014-02-25 | UQ

Un reportage des étudiants en journalisme de l'UQAM diffusé à l'émission Enquête

Pour la première fois depuis sa création en 2008, l'émission Enquête de Radio-Canada a acheté un reportage étudiant, qu'elle diffusera le 27 février prochain. Il s'agit de «Silence pieux», des diplômés de l'UQAM Myriam Lemay-Gosselin, Vanessa Hébert et Arnaud Stopa. Réalisé initialement dans le cadre d'un cours du baccalauréat en communication (journalisme), le reportage traite d'agressions sexuelles commises par des religieuses.

L'émission Enquête a levé le voile il y a deux ans sur les abus sexuels commis par des membres des Clercs de Saint-Viateur, notamment à l'Institut des sourds de Montréal. Les étudiants en journalisme ont voulu creuser le sujet, mais cette fois du côté des religieuses. «J'avais lu la biographie de Dominique Rankin, un autochtone victime d'abus commis par une religieuse dans un pensionnat et je me suis dit que c'était là un angle intéressant, jamais abordé ou presque», explique Myriam Lemay-Gosselin.

«J'ai d'abord essayé de les en dissuader», lance en riant le journaliste de Radio-Canada Guy Gendron, qui donnait le cours «Reportage télévisé» au trimestre d'hiver 2013. «Le degré de difficulté était très élevé, poursuit-il. D'abord, pour trouver des témoins qui acceptent de parler, ensuite pour imager le reportage, enfin pour vérifier toutes les informations afin de ne pas prêter flanc à d'éventuelles poursuites.» Le chargé de cours a toutefois soutenu ses étudiants, qui ont réussi à obtenir l'accord de six victimes, dont trois témoignent à visage découvert - Dominique Rankin en fait partie. Parmi les autres victimes, on retrouve deux orphelines de Duplessis et trois sourdes-muettes.

Source :
Pierre-Etienne Caza
Actualités UQAM
24 février 2014