2014-02-25 | UQ

Jacques Proulx et Jean Veillette docteurs honoris causa de l'UQAT

MM. Jacques Proulx et Jean Veillette
Photo : Karine Belzile

Près de 150 personnes de la communauté régionale et universitaire étaient réunies au Théâtre des Eskers d’Amos le vendredi 21 février pour honorer M. Jean Veillette et M. Jacques Proulx qui ont joint le cercle des docteurs honorifiques de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Cette prestigieuse cérémonie, qui vise à honorer des personnalités dont le rayonnement est jugé remarquable et exemplaire dans l'une des sphères d'activité de l'Université, avait lieu dans le cadre du 30e anniversaire de l’UQAT et des festivités du 100e anniversaire de la ville d’Amos.

Jacques Proulx

M. Jacques Proulx est un homme libre et visionnaire qui, toute sa vie, a incarné le rêve du monde rural avec courage et conviction. L'UQAT a choisi d'honorer ce grand paysan, qui a notamment été président de l'Union des producteurs agricoles (UPA) de 1981 à 1993 puis président de Solidarité rurale du Québec de 1991 à 2008, pour le rôle majeur qu'il a joué dans les nombreuses luttes visant à redonner au monde rural ses lettres de noblesse. Dans un discours enflammé, portant notamment sur l'importance de l'implication de chaque citoyen dans le développement de leur milieu, M. Proulx a tenu à remercier l'UQAT de « reconnaître à titre de docteur, un citoyen, un paysan, qui n'a fait que prendre la parole et qui continuera de le faire ». « Pour l'UQAT, qui a été créée grâce à des hommes et des femmes convaincus de l'importance de l'accessibilité à l'éducation en région, qui a pu compter sur la détermination et l'audace de la région, de ses leaders et de nombreux professeurs pour se déployer sur l'ensemble de son territoire et particulièrement en milieu rural, Jacques Proulx a été et demeure encore aujourd'hui une source d'inspiration », soutient Johanne Jean, rectrice de l'UQAT. La candidature de M. Proulx a été présentée par la Chaire en développement des petites collectivités qui célèbre cette année ses 20 ans. Cette première Chaire de l'UQAT, qui est l'un des nombreux fruits des États généraux du monde rural, organisés en 1991 par l'UPA alors que M. Proulx en était président, est un outil extrêmement précieux pour la ruralité.

Jean Veillette

En remettant un doctorat honorifique à M. Jean Veillette, l'UQAT reconnaissait, pour la première fois de son histoire, la contribution exceptionnelle d'un homme de science. « Pour notre jeune université, qui s'est construite à force de volonté et de passion, l'apport d'un collaborateur du calibre du Dr Jean Veillette est incalculable, tant pour les travaux de recherche réalisés que pour l'inspiration qu'insufflent sa large culture, sa personnalité et ses valeurs de chercheur scientifique », souligne Mme Jean. Amossois d'origine, le Dr Veillette compte parmi les hommes de terrain les plus expérimentés qui soient. Chercheur infatigable, il a réalisé tout au long de sa carrière des travaux de cartographie du Quaternaire, des études de transport et d'écoulements glaciaires, des études de paléoenvironnements ainsi que des études géotechniques en milieu de pergélisol en Abitibi-Témiscamingue et à maints endroits au Canada. L'intelligence, l'humanisme et la générosité du Dr Veillette ont, entre autres, permis des avancées significatives dans l'acquisition de connaissances géologiques qui ont été plus que bénéfiques pour notre université et notre région. Si l'UQAT peut aujourd'hui compter sur un groupe de recherche sur l'eau souterraine et des laboratoires à la fine pointe, c'est notamment grâce à l'implication du Dr Veillette. Personnalité très humble, M. Veillette a été très surpris d'apprendre que l'UQAT souhaitait lui remettre cet hommage. « Ceux et celles qui ont reçu des doctorats avant moi sont des personnalités connues pour la plupart.  Mais peu de gens savent ce que font les scientifiques. Après réflexion, je me suis dit je n'avais d'autres choix que d'accepter l'hommage de l'UQAT et de profiter de l'occasion pour raconter mon propre cheminement et, du même coup, celui de plusieurs de mes collègues », expliquait d'entrée de jeu M. Veillette dans un discours des plus enrichissants sur ses travaux sur la géologie du Quaternaire.

Le doctorat d'honneur

Le doctorat d'honneur, aussi désigné sous le nom de doctorat honoris causa, représente la plus haute distinction que l'Université peut décerner. Cette distinction symbolise une marque de reconnaissance exceptionnelle émise par l'Assemblée des gouverneurs de l'Université du Québec, sur la recommandation des conseils d'administration des établissements et selon les règles de l'Université du Québec.

À propos du 30e de l'UQAT

Issue d'un rêve aussi unique qu'ambitieux, la région de l'Abitibi-Témiscamingue a vu naître son université il y a 30 ans. Depuis les années 1970, une longue marche vers l'autonomie aura permis à l'UQAT d'obtenir ses lettres patentes en 1983, permettant ainsi la concrétisation d'un rêve, celui de rendre accessible un monde où se côtoient savoir, expertise et leadership. Aujourd'hui, tout en s'ouvrant sur le monde, l'UQAT poursuit son expansion en accentuant sa présence sur plusieurs territoires au Québec, notamment dans les Hautes-Laurentides et dans le Nord-du-Québec. En orientant ses actions de manière à favoriser le développement de l'économie du savoir, l'UQAT entretient avec son milieu une relation durable lui permettant de répondre aux enjeux liés à l'évolution des collectivités. Trente ans plus tard, l'expertise reconnue de l'UQAT et son rayonnement à l'international démontre qu'entre le rêve et la réalisation, trois mots subsistent : humanisme, création et audace.

Toutes les actualités de l'UQAT >>>

Source :
Anne-Marie Nadeau
Responsable du Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
819 762-0971 poste 2204