2014-02-28 | UQTR

Des solutions pour favoriser le retour aux études des mères monoparentales

Il n'est pas facile d'effectuer un retour aux études pour les femmes monoparentales. Conjuguer vie familiale et vie scolaire, tout en faisant face aux difficultés financières, s'avère ardu pour bon nombre d'entre elles. Afin de mieux comprendre la réalité vécue par ces mères apprenantes, la professeure Rollande Deslandes, du Département des sciences de l'éducation de l'UQTR, a réalisé une étude auprès d'une quarantaine d'entre elles, en collaboration avec la professeure Marie-Claude Rivard (sciences de l'activité physique, UQTR). Cette enquête apporte un éclairage sur les besoins particuliers des mères monoparentales de retour aux études, tout en fournissant des pistes d'amélioration de leur situation.

«L'étude a été menée à la demande de l'organisme Maman va à l'école, qui souhaitait ainsi identifier des façons d'aider les mères monoparentales, à la fois dans leur rôle d'étudiante et de parent. Peu de recherches se sont consacrées aux femmes monoparentales qui décident de retourner aux études pour l'obtention d'un premier diplôme, d'où l'intérêt de cette enquête. Cette dernière a été réalisée au printemps 2012 auprès de femmes âgées de 24 ans et plus, inscrites à la formation générale aux adultes ou à la formation professionnelle. Six entrevues de groupe ont permis la cueillette des données», explique Mme Deslandes.

L'organisme Maman va à l'école

logo MVECréé en 2009, Maman va à l'école (www.mamanvaalecole.org) est un organisme québécois sans but lucratif ayant pour objectif d'aider les mères monoparentales à obtenir un premier diplôme et à intégrer le marché du travail, tout en développant leurs habiletés parentales.

«L'étude réalisée par les professeures Deslandes et Rivard générera des retombées concrètes pour notre organisme et servira de base à la suite de nos actions. Les résultats obtenus, corroborant nos propres observations, seront aussi rendus disponibles à d'autres intervenants. Nous aimerions également ajouter un volet à cette enquête, afin d'interroger des femmes monoparentales dont le retour aux études ne s'est pas encore concrétisé», mentionne Paula Duguay, présidente fondatrice de Maman va à l'école.

Lire l'article complet

Source :
Françoise Descoteaux
EnTête, 28 février 2014