2014-03-05 | UQO

Raef Gouiaa de l'UQO publie une étude sur la gouvernance d'entreprise

Une nouvelle étude, menée par le professeur Raef Gouiaa du Département des sciences comptables de l'UQO en collaboration avec le Professeur Daniel Zéghal de l'Université d'Ottawa, révèle que les caractéristiques individuelles des conseils d'administration sont plus efficaces que les indices de gouvernance couramment utilisés dans l'explication des coûts de financement des entreprises canadiennes.

Selon les résultats de l'étude, les indices de gouvernance sont moins fiables en raison de leur faible efficacité dans l'évaluation de la qualité des conseils d'administration.

L'utilisation des indices de gouvernance d'entreprise a augmenté au cours des dernières années aux dépens de l'évaluation des attributs de gouvernance individuels, comme les caractéristiques particulières du conseil d'administration : «Notre étude remet en question la supériorité de ces indices de gouvernance dans la reproduction d'une image fidèle de la qualité de la gouvernance d'entreprise», explique le professeur Gouiaa.

«On encourage les investisseurs et les décideurs à faire preuve d'une extrême prudence au moment de tirer des conclusions au sujet de la qualité d'une entreprise ou du futur rendement boursier de ses titres à partir d'un classement fondé sur une mesure de gouvernance donnée. Si les investisseurs ont à choisir entre un indice de gouvernance et une dimension de la gouvernance pour prévoir le rendement en fonction de la qualité de la gouvernance d'une entreprise, il serait préférable qu'ils analysent la qualité et l'efficacité du conseil d'administration en procédant à une évaluation de ses caractéristiques», ajoute-t-il.

Lire l'article complet

Source :
Direction des communications¸
et du recrutement
4 mars 2014