2014-03-18 | UQAT

Semaine des thérapies par les arts 2014

C'est sous le thème «Trace» que les art-thérapeutes de la province se regroupent dans le cadre de la Semaine des thérapies par les arts, qui se tient du 15 au 22 mars. L'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) profite de cette semaine, qui vise à mettre en lumière ce qui anime les thérapeutes par les arts, leur travail et leur réalisation, pour rappeler la place de plus en plus importante qu'occupe cette profession dans notre région.

Selon Lise Pelletier, professeure et coresponsable des programmes en art-thérapie de l'UQAT, cette pratique est de plus en plus utilisée et prise au sérieux dans les organisations régionales : «Les art-thérapeutes collaborent étroitement avec plusieurs organisations de la région tels que Leucan, les centres jeunesse et les Centres d'aide aux victimes d'actes criminels. On voit même des médecins de famille diriger certains de leurs patients vers l'art-thérapie», nous indique-t-elle. «Les collaborations avec le milieu sont précieuses. Les organisations nous contactent personnellement dès qu'ils ressentent le besoin d'intervention», ajoute-t-elle.

En plus des cabinets privés, les art-thérapeutes font leurs traces dans plusieurs organisations privées ou publiques. «On retrouve des diplômés en art-thérapie dans des cliniques spécialisées en santé mentale et les centres de pédiatrie sociale, les écoles, les hôpitaux, les centres d'hébergement, les centres communautaires et les universités, pour ne nommer qu'eux. Les possibilités sont très grandes», ajoute Mme Pelletier. «Les postes occupés et les tâches effectuées par les art-thérapeutes sont très diversifiés. Ils peuvent intervenir auprès de multiples groupes de population ; les possibilités sont infinies», indique la professeure.

Lire l'article complet

Source :
Anne-Marie Trépanier, agente d'information
Service des communications et du recrutement
Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
Tél. : 819 762-0971 poste 2242