2014-03-25 | INRS

Deux étudiants du centre Eau Terre Environnement gagnent une bourse DIVEX

Le réseau DIVEX (Diversification de l'exploration minérale au Québec), un organisme formé de géoscientifiques des milieux universitaires et gouvernementaux dont l'objectif est de favoriser la découverte de nouveaux gisements et d'obtenir des retombées économiques pour le Québec, a récemment remis un total de neuf bourses à des étudiants de maîtrise et de doctorat.

Deux des récipiendaires proviennent du Centre Eau Terre Environnement de l'INRS. Il s'agit d'Anne-Marie Beauchamp, étudiante à la maîtrise avec le professeur associé Benoît Dubé (CGC) et en codirection avec le professeur Michel Malo, pour son projet Géologie et lithogéochimie de l'Indice aurifère Mustang, Province du Supérieur, Québec.

Le second récipiendaire est Antoine Caté, étudiant au doctorat dans l'équipe du professeur associé Patrick Mercier-Langevin (CGC) et en codirection avec le professeur Pierre-Simon Ross, pour son projet Altération hydrothermale et genèse du gisement de sulfures massifs volcanogènes enrichi en or de Lalor, Snow Lake, Manitoba.

Fondé en 2002, le réseau DIVEX travaille (pour sa phase 2) sur quatre grands thèmes, soit les environnements géologiques non traditionnels, les substances minérales non exploitées au Québec, les nouveaux modèles géologiques et métallogéniques et le développement de nouveaux outils pour l'exploration minière. Depuis 2006, la phase 2 de DIVEX compte quinze projets répartis dans les quatre grands thèmes de recherche du réseau.

Ces bourses sont l'illustration d'un partenariat réussi qui, depuis bientôt 25 ans, associe la Commission géologique du Canada et le Centre Eau Terre Environnement de l'INRS dans le cadre du Centre géoscientifique de Québec.

Toutes les actualités de l'INRS >>>

Source :
Service des communications, INRS