2014-04-23 | UQAR

Insuffler un vent d'air frais à son entreprise

En 1998, la docteure Dominique Meyer, chirurgienne ophtalmologiste, fonde l'Institut privé de chirurgie, à Québec. En 15 ans, l'entreprise a pris tel essor qu'elle compte aujourd'hui une douzaine de médecins en plus de 25 employés. En complétant son MBA pour cadres en exercice au campus de l'UQAR à Lévis, la Dre Meyer est allée chercher l'élan pour atteindre de nouveaux sommets.

Au cours des années, le succès de l'Institut s'est fait connaître un peu partout à travers la grande région de Québec et de Chaudière-Appalaches, de sorte qu'on a diversifié l'offre de soins et que les aires de soins ont dû être agrandies. L'Institut offre aujourd'hui plusieurs services de soins médicaux et chirurgicaux en ophtalmologie, en orthopédie, en dermatologie, en ménopause-andropause et en esthétique.

«La complexité de l'entreprise qui prenait de l'expansion faisait en sorte que j'ai ressenti le besoin d'acquérir des outils de gestion. Dans le cadre de mes cours, j'ai mis sur pied des structures de gestion des stocks et de gestion de la production, j'ai mis à jour nos technologies de l'information, j'ai dressé le plan marketing, etc. Étudier au MBA, c'est comme devenir un consultant pour sa propre entreprise», raconte Dre Meyer. Le programme offert à l'UQAR propose notamment des études de cas réels et des projets d'intervention dans l'entreprise qui permettent d'obtenir des résultats immédiats pour le candidat.

Source :
François Cormier
UQAR-Info, 22 avril 2014