2014-04-23 | UQTR

UQTR - Combiner des théories existantes pour en obtenir de nouvelles

Maude Josée Blondin, étudiante à la maîtrise en génie électrique et informatique à l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), a publié en 2013 trois articles scientifiques dérivés de ses travaux. Elle a combiné deux algorithmes pour obtenir une nouvelle formule. Cette combinaison aurait de nombreuses utilités dans le domaine du génie électrique, et serait utilisée pour résoudre certains problèmes d'ingénierie.

Une solution pour améliorer le contrôle de machines en ingénierie

Le projet de recherche avait pour but de répondre à un problème en particulier : la syntonisation des contrôleurs utilisés dans les usines et les industries. Un problème commun à ces contrôleurs est que les commandes doivent être limitées afin de respecter les contraintes des machines, ce qui rend leur ajustement plus complexe. L'algorithme créé par Maude Josée Blondin, sous la supervision du professeur Pierre Sicard, tente de remédier à ce problème.

«Moi, je travaille pour le positionnement d'une plateforme pour les opérations de meulage. Le déplacement de la meule se fait par un moteur. Pour assurer son bon positionnement, l'alimentation électrique de ce moteur doit être adéquate. Pour ce faire, son alimentation doit être modulée par un organe de calcul qui délivre un signal de commande à mon moteur. Cet organe de calcul s'appelle un contrôleur proportionnel-intégral dérivé (PID), et dans cet organe de calcul, on trouve des coefficients ajustés. Selon le bon ajustement de ces coefficients, la réponse (le positionnement de la plateforme) sera bonne ou non.»

Lire l'article complet

Sur la photo : L'étudiante à la maîtrise en génie électrique et génie informatique, Maude Josée Blondin.

Source :
Nicolas Hamel
22 avril 2014