2014-04-28 | UQTR

L'Université de Limoges et l'UQTR explorent de nouvelles avenues

Une importante délégation de l'Université de Limoges (UL) en France était présente sur le campus de l'UQTR du 14 au 16 avril dernier. L'objectif de la visite était de solidifier les collaborations déjà existantes entre les deux universités, en plus d'explorer les avenues de collaborations possibles dans d'autres domaines d'intérêts communs.

Le partenariat qui unit l'UL et l'UQTR dans le domaine des matériaux lignocellulosiques a déjà fait ses preuves et permet maintenant aux deux universités d'aller plus loin. «C'est un partenariat assez complet et qui fonctionne bien. Il concerne à la fois la mobilité, le double diplôme de master et les thèses en cotutelles. L'idée maintenant c'est d'élargir et de décliner ce partenariat dans d'autres secteurs et d'autres domaines» mentionnait Nathalie Bernardie-Tahir, vice-présidente Stratégie internationale de l'UL.

Alain Célérier, vice-président du conseil d'administration de l'UL, abondait également dans le même sens : «L'idée, c'est évidemment de faire le point sur ce partenariat-là et aussi voir comment on peut développer d'autres partenariats dans d'autres disciplines et en particulier, ce sont les géographes cette année qui peuvent constituer un nouveau point d'ancrage entre nos deux universités».

Sur la photo (de gauche à droite) : Patrick Razakamananifidiny, conseiller en développement international; Christophe Beaurain, professeur en géographie; Hélène Dejoux, directrice du Pôle international; Philippe Allée, doyen de la Faculté des lettres et sciences humaines; Alain Célérier, vice-président du conseil d'administration; Nadia Ghazzali, rectrice; Nathalie Bernardie-Tahir, vice-présidente Stratégie internationale; Sylvain Delisle, vice-recteur aux études et à la formation.

Lire l'article complet

Source :
Nicolas Lacoursière
EnTête, 25 avril 2014