2014-07-24 | ETS

Le sous-marin OMER 9 de l'ÉTS remporte l'European International Submarine Races

Après des mois de préparation, le nouveau sous-marin biplace à hélice OMER 9 était prêt à plonger et à défendre son titre de champion à la 2e édition de l'European International Submarine Races (EISR), qui s'est tenue du 7 au 11 juillet. Promesse tenue. L'équipe de l'ÉTS a remporté la 1ère position au classement général devant l'École Polytechnique de Montréal (Archimède) et Plymouth University (Mayflower).

Dix équipes, venues de trois continents, s'étaient données rendez-vous au bassin océanique de Qinetiq à Gosport, le plus grand réservoir d'eau douce intérieur du monde. La compétition, organisée par l'Institute of Marine Engineering, Science & Technology (IMarEST), propose aux étudiants en génie du monde entier de mettre en pratique leurs connaissances académiques et leur créativité dans une épreuve de haut niveau qui aborde différents aspects des technologies sous-marines.

Pour OMER 9, le seul sous-marin bi-place participant, le niveau de difficulté était grand en raison de la longueur de sa coque. En effet, les deux pilotes (David Barry et Geoffrey Le Roy) ont eu quelques sueurs froides en voyant les juges de la compétition modifier la disposition et la distance entre les « portes » à trois reprises, afin de hausser le niveau de difficulté du slalom.

Mais c'était bien mal connaître la détermination de l'équipe d'Omer 9 devant l'adversité. Les deux pédaleurs ont su conjuguer vitesse et précision pour franchir toutes les portes et s'approprier la première place « sans faute » au concours d'agilité.

Sur la photo : (à l'arrière) Antoine Simon, Noé Peres, Michaël Demers, Geoffrey Le Roy, Guillaume Fortin-Moquin, Alexandre Gordon, Emeric Robert et David Barry; (devant) Philippe Dupuis et Pascal Séguin.

Sommaire d'OMER 9 pour l'ensemble de l'épreuve :
-Première place au classement général
-Première place au concours d'agilité
-Première place pour la vitesse absolue avec 7.2 kts
-Première place pour les affiches de présentation
-Égalité en première place avec Wasub pour le rapport technique
-Premier au classement lors de la journée de course du mardi

Rappelons que l'équipe de l'ÉTS détient toujours les records mondiaux de vitesse dans 3 catégories :
-Monoplace à hélice : 7,282 noeuds par OMER 8 (propulsion : David Barry)
-Monoplace sans hélice : 4,92 noeuds par OMER 6 (propulsion : David Barry)
-Biplace à hélice : 8,03 noeuds par OMER 5

D'ailleurs, battre le record de OMER 5 dans la catégorie bi-place à hélice deviendra le menu principal de l'équipe de l'ÉTS en 2015, à la 13e International Submarine Races (ISR), qui se tiendra dans le Maryland du 22 au 26 juin prochain.

«À la profondeur de nos limites, émergent les défis». Si on en croit la devise de l'équipe, tous les espoirs seront alors permis.

Toutes les actualités de l'ÉTS >>>

Source :
Emmanuelle Berthou
Service des communications, ÉTS