2014-08-06 | UQAM

Jumeler numérique, histoire et patrimoine

Joanne Burgess
Photo : Émilie Tournevache

«Intégrer le numérique à l'histoire, c'est un peu comme arrimer le passé et le futur», affirme Joanne Burgess, professeure au Département d'histoire et directrice de l'équipe Montréal, plaque tournante des échanges : histoire, patrimoine, devenir,organisatrice de la première édition de l'École d'été Montréal numérique, qui aura lieu du 17 au 23 août prochains.

Par des conférences, des visites sur le terrain et des ateliers, les participants à cette première édition, ayant pour thème Temps et Espace, découvriront l'apport du numérique à la recherche, à sa diffusion ainsi qu'à l'élaboration d'applications destinées aux écoles, aux musées et aux organismes. «Depuis quelques années, nous assistons à un développement fulgurant de logiciels et d'outils informatiques qui permettent aux historiens d'aller plus loin dans leur travail, constate Joanne Burgess. L'école d'été vise justement à permettre aux participants d'explorer et de comprendre l'immense potentiel du numérique afin de l'intégrer dans leur pratique.»

Des activités au coeur de la ville

En plus des conférences qui se dérouleront à l'UQAM, les 27 participants ? des étudiants, des diplômés, des professionnels et des membres d'organismes communautaires ? suivront des ateliers pratiques sur le terrain, au coeur de Montréal. La journée du 18 août se déroulera dans les locaux de Bibliothèque et Archives nationales du Québec sur la rue Holt, où les participants y découvriront les collections patrimoniales et numériques de cartes géographiques. Le lendemain, une rencontre avec la conceptrice du site le Parcours riverain, qui présente une analyse territoriale sur le patrimoine des rives de Montréal, est au programme.

Lire l'article complet

Source :
Jean-François Ducharme
ACTUALITÉS UQAM
5 août 2014