2014-08-22 | INRS

Gabriel Fabien-Ouellet est lauréat d'une bourse Vanier

Gabriel Fabien-Ouellet, étudiant de l'INRS au doctorat en sciences de la terre dans l'équipe du professeur Erwan Gloaguen et codirigé par le professeur Bernard Giroux, vient d'être nommé lauréat d'une bourse d'études supérieures Vanier.

Gabriel a obtenu deux baccalauréats (physique et génie physique), ainsi qu'une maîtrise en sciences de la terre à l'Université Laval. Ses travaux de maîtrise portaient sur une méthode d'acquisition, de traitement et d'analyse de données de sismique de réflexion pour la caractérisation hydrogéologique régionale et avait comme territoire d'étude, un système aquifère en Outaouais. Au cours de ces travaux, il a développé une approche novatrice pour l'interprétation des ondes sismiques.

Son projet de doctorat, commencé en 2013, vise à mettre au point une approche de caractérisation des sites industriels contaminés intégrant des mesures géophysiques, géochimiques et géologiques pour la conception d'algorithmes géostatistiques novateurs. En effet, les méthodes couramment utilisées pour caractériser les sols contaminés ne permettent pas d'évaluer avec précision les quantités de sols pollués, ce qui a des conséquences sur la durée et le coût des projets de décontamination.

Les avancées scientifiques de son projet trouveront des applications en gestion et protection des ressources en eau souterraine et des systèmes d'approvisionnement en eau. Elles auront des retombées directes dans le domaine de la décontamination de sites urbains, de la caractérisation environnementale des opérations pétrolières et du stockage du CO2 dans les couches géologiques profondes du Québec

Le programme de bourses d'études supérieures du Canada Vanier (BESC Vanier) vise à recruter et à garder au pays les meilleurs étudiants au doctorat du monde et à promouvoir le Canada en tant que centre d'excellence en recherche et en enseignement supérieur. La bourse est d'une valeur de 50 000 $ par année pendant 3 ans.

Toutes les actualités de l'INRS >>>

Source :
Direction des communications
INRS, 21 août 2014