2014-09-10 | UQAM

Lecture: mesurer les progrès chaque semaine

Le professeur Éric Dion, du Département d'éducation et formation spécialisées, et l'une de ses anciennes étudiantes, la diplômée du doctorat en psychologie Marie-Christine Potvin, ont remporté récemment le prix Audet-Allard, décerné au meilleur article francophone publié au cours des deux dernières années dans la Revue canadienne de l'éducation.

Leur article, publié en 2012 en collaboration avec Monique Brodeur, doyenne de la Faculté des sciences de l'éducation, et Corina Borri-Anadon, diplômée du doctorat en éducation, décrit le projet-pilote d'Apprendre à lire à deux, un programme d'apprentissage de la lecture aujourd'hui utilisé dans plusieurs écoles primaires au Québec et dans la francophonie canadienne. «L'article traitait également de l'évaluation basée sur le curriculum, une technique permettant de suivre semaine après semaine les progrès des élèves, souligne Éric Dion. Cet outil a été validé par une dizaine d'études rigoureuses aux États-Unis, mais n'a jamais fait de percée dans le monde francophone.»

Un indicateur fiable

Le principe de l'évaluation basée sur le curriculum est simple: il s'agit de demander à l'élève de lire le plus de mots possible en une minute, à partir d'une liste de mots choisis en fonction de ses capacités. L'évaluation est réalisée une fois par semaine et la liste de mots est différente d'une semaine à l'autre.

Lire l'article complet

Source :
Pierre-Etienne Caza
ACTUALITÉS UQAM
5 septembre 2014