2014-09-18 | UQO

Des chercheurs de l'UQO remportent un prix pour leurs travaux!

Lors du dernier congrès de l'Association internationale de psychologie du travail de langue française (AIPTLF) qui se tenait à Florence (Italie) du 26 au 29 août, une équipe de chercheurs de l'Université du Québec en Outaouais a remporté le Prix de la meilleure communication affichée. Cette équipe est composée de Dorra Annabi, candidate au doctorat en relations industrielles, ainsi que de Martin Lauzier et Roland Foucher, tous deux professeurs au Département de relations industrielles de l'UQO. Ce Congrès, qui rassemble des chercheurs de nombreux pays, dont près d'une centaine du Québec, en était à sa 18e édition.

La communication effectuée dans le cadre de ce congrès porte sur le transfert, dans le cadre du travail, des apprentissages réalisés lors d'une formation. «Important en raison notamment de ses effets sur l'utilité de la formation dispensée, le transfert effectif des apprentissages est trop souvent inférieur aux souhaits et les processus qui y mènent laissent encore place à investigation», comme le mentionne le professeur Foucher.

«Le soutien offert en contexte formatif s'articule généralement autour de deux dimensions : la disponibilité du soutien (soutien anticipé) et la satisfaction à l'égard de ce soutien (soutien perçu) » fait remarquer le professeur Lauzier. Selon la théorie des attentes, les apprenants auraient tendance à comparer leurs attentes à la qualité du soutien qu'ils reçoivent. Or, il semble que le fait d'avoir des attentes différentes de ce que l'entourage offre réellement peut dissuader les apprenants de transférer leurs nouveaux acquis.

Sur la photo (de gauche à droite) : Martin Lauzier, Dorra Annabi et Roland Foucher.

Lire l'article complet

Source ;
Direction des communications
et du recrutement, UQO