2014-09-23 | ENAP

Jean-Louis Denis de l'ENAP reçoit 160 000 $ du FRQSC

Le professeur Jean-Louis Denis, titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la gouvernance et la transformation des organisations et systèmes de santé (GETOSS) de l'École nationale d'administration publique (ENAP), a obtenu dernièrement une subvention de recherche de 160 000 $ pour le projet intitulé «Rémunération médicale et gouvernance clinique performante: une analyse comparative». Ce projet avait été soumis dans le cadre du programme Actions concertées «Regards sur les modes de rémunération des médecins» du Fonds de recherche du Québec - Société et culture.

D'ici la fin de 2016, les travaux du professeur Denis porteront sur l'analyse comparative nationale et internationale des modes de rémunération des médecins et de leurs effets sur la qualité et la continuité des soins. Ces travaux serviront à enrichir la réflexion dans le but d'alimenter le débat public et d'aider à la prise de décision gouvernementale.

À propos de la Chaire GETOSS
La chaire vise à développer une analyse globale des processus de transformation et de gouvernance à l'oeuvre dans les systèmes de santé afin de mieux comprendre les conditions d'adaptation sur le long terme de ces systèmes aux changements socio-économiques, démographiques et épidémiologiques qui prennent forme dans leur environnement.

Le Québec, comme l'ensemble des provinces canadiennes, consacre des sommes importantes pour le financement de la santé. Des efforts significatifs sont consentis pour améliorer le fonctionnement et la performance du système de santé et mieux répondre aux attentes de la population. Cette chaire de recherche permet de poursuivre les recherches sur les stratégies en matière de gouvernance et de gestion qui peuvent être utilisées pour accroître la performance du système de santé. Le programme de recherche de la chaire s'intéresse, entre autres, à l'organisation des soins primaires, aux innovations dans le domaine de la santé publique et au rôle de la gouvernance dans la qualité et la sécurité des soins.

Source :
Service des communications, ENAP

Toutes les actualités de l'ENAP >>>