2014-12-15 | UQAM

UQAM - Quel avenir pour l'ISE?

Fondé en 1990, l'Institut des sciences de l'environnement (ISE) de l'UQAM aura bientôt 25 ans. Cet anniversaire survient dans une période marquée par des débats portant sur l'avenir de l'ISE. «Depuis plusieurs mois déjà, sa mission, ses objectifs et ses statuts font l'objet d'un processus de réflexion et de consultation, dont l'objectif est de renforcer la recherche et l'enseignement en sciences de l'environnement à l'UQAM», souligne René Audet, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale. Nommé en octobre dernier directeur intérimaire de l'ISE par le Conseil d'administration de l'Université sur recommandation de la Commission des études, René Audet propose aujourd'hui un projet académique visant à relancer l'Institut.

Pendant plusieurs années, l'ISE a constitué un pôle important de la recherche et de la formation en sciences de l'environnement au Québec. Les diplômés de ses programmes de maîtrise et de doctorat, lesquels existent depuis 1973 et 1988, se comptent aujourd'hui par centaines et exercent une influence importante au sein de divers organismes et associations.

«Cela dit, le temps est venu de redéfinir les mandats et les structures de l'ISE, observe son directeur intérimaire. Appuyé par plusieurs collègues, j'ai accepté de relever ce défi. Ma nomination fait suite, notamment, à une réflexion menée l'été dernier par un collectif de professeurs provenant de cinq facultés et aux États généraux sur la situation des sciences de l'environnement à l'UQAM, tenus en 2012, qui avaient conclu que l'ISE ne pouvait plus fonctionner comme auparavant.»

Lire l'article complet

Source :
Claude Gauvreau
ACTUALITÉS UQAM
15 décembre 2014