Dennis Whyte, deviendra le directeur du Plasma Science and Fusion Center du Massachusetts Institute of Technology (MIT), un centre de recherche universitaire de renommée internationale pour l'étude des sciences des plasmas et de la fusion.Considéré comme un leader dans le domaine de la fusion nucléaire, le professeur Whyte a joint le MIT en 2006 où il contribue à l’avancement des connaissances et à la mise au point de solutions expérimentales pour les environnements de fusion, dans le domaine des interactions plasma-parois." /> Dennis Whyte, un diplômé de l'INRS, dirigera le prestigieux laboratoire en plasma et en fusion du MIT
 

2014-12-17 | INRS

Dennis Whyte, un diplômé de l'INRS, dirigera le prestigieux laboratoire en plasma et en fusion du MIT

Photo du site Nuclear Science
& Engineering at MIT

À compter du 1er janvier 2015, un diplômé du programme de doctorat en sciences de l’énergie et des matériaux de l’INRS, Dennis Whyte, deviendra le directeur du Plasma Science and Fusion Center du Massachusetts Institute of Technology (MIT), un centre de recherche universitaire de renommée internationale pour l'étude des sciences des plasmas et de la fusion.Considéré comme un leader dans le domaine de la fusion nucléaire, le professeur Whyte a joint le MIT en 2006 où il contribue à l’avancement des connaissances et à la mise au point de solutions expérimentales pour les environnements de fusion, dans le domaine des interactions plasma-parois.

Au cours de ses études de maîtrise et de doctorat au Centre Énergie Matériaux Télécommunications, le professeur Whyte a mené des recherches sur le Tokamak de Varennes (TdeV), le seul dispositif expérimental de recherche sur la fusion nucléaire au Canada situé à Varennes avant sa fermeture à la fin des années 1990. Réalisée sous la direction du professeur émérite Brian Charles Gregory, sa thèse s'intitule Mesures de la rétention des impuretés métalliques par les déflecteurs poloïdaux de TdeV.

Fellow de l'American Physical Society, le professeur Whyte a reçu le Prix d'excellence en enseignement Ruth et Joel Spira. En octobre 2014, l'Agence internationale de l'énergie atomique lui a remis le 2013 Nuclear Fusion Journal Prize pour l'article I-mode: an H-mode energy confinement regime with L-mode particle transport in Alcator C-Mod. Premier auteur de cet article, le professeur Whyte y présente les résultats d'expériences réalisées avec le Tokamak Alcator C-Mod du MIT, des résultats probants qui ouvrent la voie à l'optimisation des performances de ITER, un projet scientifique unique au monde pour générer de l'énergie par fusion thermonucléaire.

Félicitations à ce professeur et chercheur d'exception qui contribue à l'innovation énergétique!

Source :
Gisèle Bolduc
Service des communications, INRS
15 décembre 2014

Toutes les actualités de l'UQAR >>>