Conditions climatiques



Version complète / imprimable

Définitions

  • Climat : " Synthèse des variations quotidiennes observées en un lieu précis. Le climat d’un endroit donné est obtenu par la collecte de données statistiques sur les conditions météorologiques d’une période donnée. Il inclut généralement les éléments météorologiques suivants : température, précipitations, humidité, ensoleillement et vélocité des vents ". (Environnement Canada, 1997, p.86)
  • Conditions : "  Ensemble de faits dont dépend quelque chose ". (Robert, 199 , p.360)

Ainsi, conditions climatiques signifieraient, selon les définitions mentionnées précédemment, " un ensemble d’éléments dont la température, les précipitations, etc. détermineront le climat d’un moment donné ".

  • Le climat est la moyenne, sur un certain nombre d'années, des variations quotidiennes de la température, des précipitations, de la nébulosité, des vents et d'autres conditions atmosphériques qui caractérisent un point quelconque de la surface de la Terre. Il englobe aussi la variabilité de chacun de ses éléments, comme la température et les précipitations, ainsi que la fréquence de divers phénomènes météorologiques. En d'autres termes, le climat représente une combinaison des conditions météorologiques moyennes et de leurs configurations, au cours d'une certaine période, en un lieu particulier. 
  • (Référence : http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_makecl.htm ).

Causes

  • Considérer tous les éléments pouvant déterminer le climat exact (par exemple, pour obtenir une valeur précise de la température, on doit prendre en considération la vélocité du vent, le degré d’humidité).

Sources

  • Environnement extérieur tels que la température, précipitations, humidité, ensoleillement, vélocité des vents.

Caractéristiques

  • Avec la technologie, on peut déterminer à l’avance le temps, c’est-à-dire la température, précipitations ou l’ensoleillement des jours suivants.
  • Les conditions climatiques font en sorte que nous devons adapter notre tenue vestimentaire. (ex. lorsqu’il y a de la neige : botte, tuque, mitaine, manteau; en été : maillot de bain), et cela tout particulièrement lorsque l’on pratique une activité physique en plein air. Se protéger du froid et de la chaleur (thermorégulation). Voir le volet santé physique.
  • Les conditions climatiques déterminent également le type d’activité que nous allons faire, par exemple en hiver avec de la neige, nous pouvons pratiquer le ski de fond, alors qu’en été, par une journée ensoleillée, nous allons probablement opter pour une baignade.
  • Le gouvernement du Canada nous définit ce qu’est le changement climatique (voir référence site Internet). Le changement climatique correspond à un changement du "temps moyen" observé dans une région donnée. Le temps moyen comprend tous les éléments que nous associons habituellement au temps, à savoir la température, les caractéristiques des vents et les précipitations. Lorsque nous parlons de changement climatique à l'échelle de la planète, nous faisons référence aux modifications que connaît l'ensemble du climat de la Terre. À long terme, la rapidité et l'ampleur des changements climatiques peuvent avoir de nombreuses conséquences sur les écosystèmes naturels.

De nombreuses données démontrent que le climat mondial s'est réchauffé au cours des 150 dernières années. La hausse de température n'a pas été constante; des cycles de réchauffement et de refroidissement se sont succédés à des intervalles de plusieurs décennies. Néanmoins, la tendance à long terme est au réchauffement planétaire net. Par suite de ce réchauffement, les glaciers alpins diminuent, le niveau de la mer monte et les zones climatiques bougent.

Les températures mondiales moyennes pourraient, selon les meilleures estimations possibles, connaître une augmentation variant entre 1 et 3,5°C au fil du prochain siècle. Cela pourrait signifier pour le Canada une augmentation de 5 à 10 degrés des températures moyennes annuelles dans certaines régions.

Les changements climatiques sont bien plus qu'une tendance au réchauffement. Une augmentation des températures mènera à de nombreux changements météorologiques sur les plans, par exemple, de la configuration des vents, de la quantité et du type de précipitations ainsi que du type et de la fréquence de phénomènes météorologiques extrêmes que l'on pourrait s'attendre à voir frapper une région particulière. Un tel changement climatique pourrait avoir des conséquences imprévisibles et d'une portée considérable sur le plan environnemental, social et économique.

  • Le climat est un système équilibré, composé d'éléments intereliés et en interaction, régit par l'apport énergétique du soleil. Les principaux facteurs influant sur le climat sont des processus soit internes soit externes. Parmi les processus internes, mentionnons la circulation de l'air et les courants océaniques, les effets des nuages et des importantes masses de neige et de glace, l'influence de la topographie, celle des sols et de la végétation de surface, les effets des processus et des activités dans la biosphère et les différences régionales, saisonnières et quotidiennes du rayonnement solaire. Les processus externes sont l'énergie dispensée par le soleil, la composition de l'atmosphère ainsi que les caractéristiques des terres et des océans. (Référence : http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_makecl.htm)
  • Les changements climatiques à l'échelle planétaire surviennent quand l'équilibre entre le rythme auquel l'énergie entre dans le système climatique de la Terre et celui où elle en sort est perturbé par des variations d'un ou plusieurs de ses principaux éléments. Les principales causes possibles de tels changements englobent les variations de la teneur en aérosols et en gaz de l'atmosphère, des changements de la réflectivité de la surface de la Terre et des modifications de l'intensité du rayonnement solaire atteignant la surface. Des réactions complexes au sein d'autres facteurs risquent de survenir à mesure que le système se réadapte pour établir un nouvel équilibre entre l'absorption et la réflexion de l'énergie. La rétroaction positive s'applique aux réactions des variables climatiques qui accentuent le changement initial, comme un réchauffement de surface supplémentaire provoqué par une diminution de la réflexion du rayonnement, elle-même entraînée par une réduction de l'étendue de la couverture nivale. Une rétroaction négative s'oppose au changement et y fait partiellement contrepoids; à ce titre, mentionnons le stockage par les océans de la chaleur atmosphérique en excès imputable à l'augmentation des concentrations des gaz à effet de serre. (Référence : http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_makecl.htm)
  • Les changements climatiques prévus au cours des quatre ou cinq prochaines décennies seraient surtout le produit des activités humaines qui modifient la composition de l'atmosphère (accroissement des gaz à effet de serre et des aérosols) et les caractéristiques du terrain (réduction de l'étendue de la végétation naturelle). (Référence : http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_makecl.htm)
  • De façon générale, voici les types de changement climatique que nous pouvons nous attendre d'après les résultats obtenus avec les MCG. Les phénomènes suivants pourraient se produire :
  • les plus importantes augmentations de température se produiront aux hautes latitudes, en hiver et sur les terres;
  • les résultats en matière de précipitations sont moins clairs; les changements varieront probablement d'une région à l'autre;
  • le niveau de la mer montera sans doute; le taux moyen d'élévation du niveau moyen de la mer à l'échelle mondiale sera peut-être de 5 cm environ par décennie au cours du prochain siècle; ce phénomène sera principalement causé par l'expansion thermique des eaux (expansion stérique) et la fonte des galciers; il pourra y avoir d'importantes variations régionales causées par l'élévation et la baisse des masses terrestres;
  • par ailleurs, certaines constatations suggèrent que les phénomènes météorologiques extrêmes (sécheresses, orages, inondations, feux de forêts, embâcles, etc.) seront plus fréquents et plus violents. Ces conditions auront, et ont peut-être déjà, des effets considérables sur les écosystèmes canadiens, dont des impacts socio-économiques auxquels les Canadiens devront s'adapter.

(Référence : http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_howcli.htm )


Interventions

  • Sensibiliser les jeunes sur les différentes activités sportives qui peuvent être pratiquées selon les saisons.
  • Les enfants comme les personnes plus âgées ou les personnes malades sont en général plus sensibles aux grandes variations de conditions climatiques ou à des conditions extrêmes : soit très chaud ou très froid. Il s’agit de s’assurer qu’ils soient suffisamment protégés notamment lors d’activités pratiquées en plein air :
  • le chapeau et la crème protectrice sont des mesures efficaces contre les brûlures à court terme et contre certains cancers à long terme;
  • boire quelques gorgées régulièrement (tous les ¼ heure) est une bonne mesure contre la déshydratation qui survient plus rapidement en pleine activité;
  • se protéger contre le froid en adoptant l’habillage en "pelure d’oignon" : couches de vêtements enfilés les uns sur les autres et que l’on peut facilement enlever ou remettre au besoin;
  • Eviter de s’arrêter trop longtemps dans un endroit exposé au froid et au vent froid après avoir pratiqué une activité physique intense, car la sueur qui s’est emmagasinée dans le sous-vêtement risque de provoquer un refroidissement néfaste (rhume par exemple).
  • Si la personne a atteint le stade des engelures au niveau des extrémités des membres, ne les réchauffer que progressivement;
  • Enfin, apprendre aux jeunes enfants à distinguer les signes de l’engelure.

Références

Environnement Canada (1997) Une question de degrés : l’abc du changement climatique. Ottawa : Ministre des approvisionnements et services Canada, 93 pages.

Robert, Paul (1991) Le petit Robert : dictionnaire de la langue française. Montréal : Les Dictionnaires Robert-Canada S.C.C., 2171 pages.


Sites WEB

http://meteo.ec.gc.ca/canada_f.html

Site d’Environnement Canada. Nous y retrouvons les conditions climatiques actuelles, des renseignements sur la qualité de l’air, le climat, etc.

http://www.schoolnet.ca/future/related/content.fr.htm

Page Internet qui nous fournit des liens vers des thématiques reliées au domaine du développement durable, de l’environnement et de l’éducation.

http://climatechange.gc.ca/french/issues/what_is/index.shtml

Site faisant parti des liens présentés précédemment. Ce site concerne uniquement le changement climatique. Ainsi, on y retrouve la définition et quelques explications.

http://www.nrtee-trnee.ca/fre/programs/ArchivedPrograms/climatechange/climatechange_glossary_f.htm
Site Internet où l’on retrouve des définitions sur le climat, les conditions atmosphériques et sur d’autres thèmes reliés au climat.

http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_clim.htm

Page d’accueil du site. On y retrouve entre autre les 2 sites présentés ci-dessous. Ce site peut être intéressant à consulter puisqu’on y retrouve plusieurs informations pertinentes sur le Climat et l’eau .

http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_makecl.htm

Site d’Environnement Canada qui nous donne diverses informations sur le climat. Les informations qu’on y retrouve peuvent être consultées ci-haut dans la présente thématique.

http://www.ec.gc.ca/water/fr/nature/clim/f_howcli.htm

On y retrouve les phénomènes climatiques qui pourraient se produire à plus long terme.