TABAGISME

Par François Trudeau, Ph.D. FACSM

Version complète / imprimable

Conséquences

Le tabagisme est une dépendance dangereuse parce qu’il a des effets désastreux sur la santé du fumeur et de son entourage.

Les conséquences connues du tabagisme sur la santé sont :

  • bronchite chronique;

  • cancer pulmonaire;
  • cancer buccal;
  • cancer de l’œsophage;
  • cancer de la vessie;
  • maladie coronarienne;
  • athérosclérose vasculaire périphérique;
  • maladie cérébro-vasculaire;
  • maladie pulmonaire obstructive chronique (emphysème);
  • retard de croissance intra-utérin;
  • faible poids à la naissance d’un enfant d’une mère fumeuse;
  • diminution du taux de croissance des poumons et de ses fonctions;
  • cancers du pancréas, du rein et du col de l’utérus mais dans une moindre mesure;
  • augmente les effets négatifs des lipides sanguins sur la maladie coronarienne.

Les mécanismes du tabagisme sur les maladies cardiaques. Le monoxyde de carbone nuit au transport d’O2 par l’hémoglobine vers les tissus dans le cœur. La nicotine augmenta la fréquence cardiaque et la pression artérielle causant ainsi une augmentation du besoin du cœur en O2. La nicotine augmente aussi la viscosité du sang par une augmentation de l’aggrégabilité plaquettaire et favorise ainsi la formation de caillot sanguins..

La dépendance à la nicotine est identique à celle d’autres substances créant la dépendance. Lors de l’arrêt tabagique l’absence de la nicotine provoque des symptômes de sevrage et des rechutes. La disponibilité de la nicotine sous forme de cigarettes, cigares et tabac à chiquer ou priser et sa relative acceptation sociale par rapport à d’autres substances la rende encore plus dangereuse. La dépendance à la cigarette peut être évaluée par le questionnaire de Fagerström.


Questionnaire de Fagerström

Questions

Réponse

Points

  • Combien de temps après votre réveil fumez-vous votre première cigarette?

< 30 min

> 30 min

1

0

  • Trouvez-vous difficile de ne pas fumer dans des endroits où il est interdit de fumer (hôpital, magasins, bureaux, etc.)?

Oui

Non

1

0

  • Laquelle des cigarettes auriez-vous le plus de facilité à abandonner?

La 1re du matin

N’importe laquelle des autres

1

0

  • Combien fumez-vous de cigarettes par jour?

15 ou moins

16-25

26 ou plus

0

1

2

  • Fumez-vous davantage durant les 1res heures après le
    réveil que durant le reste de la journée?

Oui

Non

1

0

  • Fumez-vous lorsque vous êtes malades au point d’être
    au lit la plus grande partie de la journée?

Oui

Non

1

0

  • Quel est le contenu en goudron de votre marque de cigarette?

Bas

Moyen

Élevé

0

1

2

  • Inhalez-vous la fumée (Dans vos poumons)?

Jamais

Quelquefois

Toujours

0

1

2

Résultats : 0 à 6 = Dépendance basse à élevée

7 à 11 = Dépendance élevée

Total :

Fagerstrom KO, Kunze M, Schoberberger R, Breslau N, Hughes JR, Hurt RD, Puska P, Ramstrom L, Zatonski W. Nicotine dependence versus smoking prevalence: comparisons among countries and categories of smokers. Tob Control 1996 Spring;5(1):52-56

Les cigarettes dites douces sont une fausse sécurité puisque le fumeurs compense la faiblesse de la cigarette par une augmentation de la durée et de la profondeur des inhalations de fumée.


Rôle de l'école dans la prévention du tabagisme

L’école est un endroit crucial dans la prévention du tabagisme. En effet, plus une personne commence à fumer à un jeune âge, plus elle aura de la difficulté à arrêter plus tard. Il faut faire comprendre aux enfants qu’ils ne peuvent considérer de fumer comme un acte sans conséquence. De plus en plus de jeunes commencent à fumer à partir du primaire. Les 80 % des adultes qui fument ont commencé à fumer avant l’âge adulte.

Étant donné la difficulté d’arrêter de fumer, l’école doit centrer ses efforts pour empêcher que l’élève ne développe cette dépendance. De plus, des programmes d’arrêt tabagique doivent aussi être mis sur pied dans les écoles secondaires pour des élèves qui sont malheureusement tombés dans le piège.

Le Center for Disease Control américain a établi sept recommandations pour prévenir l’utilisation et la dépendance au tabagisme chez des enfants d’âge scolaire.

 

  1. Mettre sur pied et appliquer une politique sur le tabagisme à l’école.
  2. Informer sur les effets physiologiques négatifs à court et à moyen termes, sur les conséquences sociales du tabagisme, sur les influences sociétales sur le tabagisme, l’influence des pairs et les stratégies de refus ou d’évitement du tabagisme.
  3. Donner une éducation sur le tabagisme à tous les niveaux scolaires à partir de la maternelle. Une emphase devra être mise sur la fin du primaire et le secondaire. Le tableau 1 donne un exemple de progression.
  4. Offrir une formation aux enseignants sur la prévention du tabagisme.
  5. Impliquer les parents et la famille dans le programme scolaire de prévention du tabagisme.
  6. Offrir un support aux étudiants et au personnel désirant arrêter leur tabagisme.
  7. Évaluer le programme de prévention du tabagisme à des intervalles réguliers.

Center for Disease Control. Guidelines for School Health Programs to Prevent Tabacco Use and Addiction. MMWR. February 25, 1994, 43 (RR-2), 1-20.

 

Afin de planifier les interventions pédagogiques pour contrer le tabagisme, le Center for Disease Control a présenté des objectifs pédagogiques. Certains objectifs se répètent à plusieurs niveaux parce qu’ils doivent être approfondis aux niveaux supérieurs.

Tableau 1. Concepts éducatifs (de la maternelle au secondaire 5). (Traduit et adapté de Center for Disease Control, 1994)

Premiers cycles primaires

Derniers cycles primaires

Connaissances. Les élèves apprendront que :

· Une drogue est un agent chimique qui modifie le fonctionnement du corps.

· Le tabac sous toutes ses formes contient une drogue qui s’appelle nicotine.

· Le tabagisme comprend la cigarette et le tabac à priser.

· Le tabagisme nuit à la santé.

· Arrêter de fumer amène des bénéfices à court et à long terme.

· Beaucoup de personnes qui fument ont de la difficulté à arrêter.

· La fumée de cigarette est dangereuse pour tous ceux qui la respirent.

· Plusieurs incendies sont causés par des fumeurs.

· Certaines publicités essayent de faire fumer les gens.

· La plupart des jeunes et moins jeunes ne fument pas.

· Les personnes qui fument ne sont pas nécessairement de mauvaises personnes.

· L’arrêt tabagique amène des bénéfices à court et à long terme.

· La fumée de cigarette est dangereuse pour la santé.

· La plupart des jeunes et moins jeunes ne fument pas.

· La nicotine contenue dans le tabac est une drogue qui cause une dépendance.

· Le tabagisme a des effets physiologiques à court et à long terme et des conséquences esthétiques.

· Les sentiments personnels, la famille, les amis et les médias influencent la décision de fumer ou non.

· La publicité sur le tabagisme vise souvent les jeunes.

· Les jeunes peuvent résister aux pressions de fumer.

· Les lois réglementent la vente et l’utilisation du tabac.


Attitudes. L’élève démontrera :

· Un engagement personnel de ne pas fumer.

· Une fierté de ne pas fumer.

· Un engagement personnel de ne pas fumer.

· Une fierté de ne pas fumer.

· Un support pour les autres qui décident de ne pas fumer.

· Une responsabilisation de santé personnelle.

Habiletés. L’élève sera capable de :

· Communiquer ses connaissances et attitudes sur le tabagisme.

· Encourager les autres à ne pas fumer.

· Communiquer ses connaissances et attitudes sur le tabagisme.

· Encourager les autres à ne pas fumer.

· Démontrer ses capacités à résister au tabagisme.

· Faire état des bénéfices d’un environnement sans fumée.

· Développer une contre-argumentation envers la publicité pour la cigarette

· D’aider les individus qui veulent arrêter de fumer.


Début secondaire

Fin secondaire

Connaissances. Les élèves apprendront que :

· La plupart des jeunes et moins jeunes ne fument pas.

· Les lois réglementent la vente et l’utilisation du tabac.

· Les manufacturiers de cigarettes utilisent des stratégies publicitaires pour toucher les jeunes, comme la création d’image.

· Le tabagisme a des effets physiologiques à court et à long terme et des conséquences esthétiques, sociales et économiques.

· Les compagnies de tabac utilisent des stratégies visant à créer une image positive chez les jeunes.

· La cigarette a des effets directs négatifs sur la santé.

· Conserver un environnement sans fumée entraîne des bénéfices pour la santé.

· Le tabagisme est une façon inappropriée de contrôler son stress et son poids

· Des organismes communautaires ont de l’information sur le tabagisme et peuvent aider des personnes à arrêter le tabagisme.

· L’arrêt tabagique peut être réussi.

· Le tabac contient d’autres substances nuisibles en plus de la nicotine.

· La plupart des jeunes et moins jeunes ne fument pas.

· Le tabagisme a des effets physiologiques à court et à long terme et des conséquences esthétiques, sociales et économiques

· La cigarette a des effets directs négatifs sur la santé.

· Des organismes communautaires ont de l’information sur le tabagisme et peuvent aider des personnes à arrêter le tabagisme.

· L’arrêt tabagique peut être réussi.

· Le tabagisme est une façon inappropriée de contrôler son stress et son poids

· Le tabagisme durant la grossesse a des effets nuisibles pour le fœtus.

· Les écoles et les organismes communautaires peuvent faire la promotion d’un milieu sans fumée.

· Beaucoup de fumeurs trouvent difficile d’arrêter de fumer malgré la connaissance des effets négatifs de la cigarette.

· Le tabac contient d’autres substances nuisibles en plus de la nicotine.

Attitudes. L’élève démontrera :

· Un engagement personnel à ne pas fumer.

· Une fierté de ne pas fumer.

· Un support pour les autres qui décident de ne pas fumer.

· Une responsabilisation de sa santé personnelle.

· Confiance dans ses habiletés personnelles à résister au tabagisme.

· Un engagement personnel de ne pas fumer.

· Confiance dans ses habiletés personnelles à résister au tabagisme.

· Une fierté de ne pas fumer.

· Un support pour les autres qui décident de ne pas fumer.

· Une responsabilisation de sa santé personnelle.

· Une volonté d’utiliser les ressources communautaires et scolaires pour s’informer sur le tabagisme, y résister ou pour arrêter de fumer.

Habiletés. L’élève sera capable de :

· Communiquer ses connaissances et attitudes sur le tabagisme.

· Encourager les autres à ne pas fumer.

· Démontrer ses capacités à résister au tabagisme.

· D’aider les individus qui veulent arrêter de fumer.

· Développer une contre-argumentation envers la publicité pour la cigarette

· Développer des façons de gérer le tabagisme des parents (le cas échéant) et lors de situations difficiles, comme lors de pressions des pairs à fumer.

· Exiger un environnement sans fumée.

· Communiquer ses connaissances et attitudes sur le tabagisme.

· Encourager les autres à ne pas fumer.

· Démontrer ses capacités à résister au tabagisme.

· D’aider les individus qui veulent arrêter de fumer.

· Développer une contre-argumentation envers la publicité pour la cigarette

· Développer des façons de gérer le tabagisme des parents (le cas échéant) et lors de situations difficiles, comme lors de pressions des pairs à fumer.

· Initier des actions communautaires et scolaires pour supporter un environnement sans fumée.


L'arrêt tabagique

L’arrêt tabagique provoque une diminution des risques de maladies ci-haut mentionnées. Le risque de cancer du poumon diminue de 50 % après 2 ans d’arrêt tabagique et celui de la maladie cardiaque revient à des valeurs normales du risque d’infarctus en 3 à 5 ans.

L’arrêt tabagique est plus ou moins difficile selon les individus. Cela est attribuable à l’effet de la nicotine sur le système nerveux central : augmentation de la libération de
ß-endorphines et diminution de la perception algique et une association à des événements agréables ou désagréables. Une baisse des niveaux de nicotine provoquera une réaction de sevrage, plus intense 2-3 jours après l’arrêt. Pour les 2 à 4 semaines qui suivent, les symptômes peuvent varier. Après cette période, le sevrage peut être complété. Par la suite, des symptômes de sevrage peuvent réapparaître.

Différents outils peuvent être utilisés pour l’arrêt tabagique. L’intervention comportementale est la plus ancienne. Elle peut être plus ou moins structurée. Différentes approches comportementales existent comme la prévention des rechutes. Les approches pharmacologiques sont de plusieurs types. Leurs avantages et désavantages sont exposés au tableau 2. Encore une fois, l’arrêt tabagique est possible mais pas facile même avec des aides pharmacologiques. Le mieux est de ne jamais commencer à fumer.

Tableau 2. Produits de substitution de la nicotine (Tiré et traduit de Traduit de QuitNet.com)

Caractéristiques

Gomme (4 mg)

" Patch "

Vaporisateur nasal

Inhalateur oral

Modalité d’achat

Vente libre

Vente libre

Prescription médicale

Prescription médicale

         

Flexibilité du dosage
(au besoin?)

Oui

Non

Oui

Oui

Permet d’éliminer les renforcements et habitudes?

Non

Oui

Non

Non

* Début d’action. Temps nécessaire pour que la médication atteigne son plein potentiel

10 min

2-12 h

5-10 min

15 min

Fréquence suggérée

9-20

1

13-20

6-16

Efforts requis pour utilisation adéquate

Élevé

Bas

Moyen

Élevé

Similitude avec l’aspect oral du tabagisme

Non

Non

Non

Oui

Effets secondaires principaux

Douleurs buccales
et de la gorge

Irritations cutanées

Irritations cutanées, écoulements nasaux

Toux, irritation
de la gorge


Outil pédagogique

Film :

L’initié, avec Russel Crowe


Sites WEB

  1. Association pour les droits des non-fumeurs (français) :
    www.nsra-adnf.ca

Site très intéressant comprenant des informations sur les agissements de l’industrie du tabac, sur les effets physiologiques du tabagisme.

2- Santé Canada (français) :

www.hc-sc.gc.ca/francais/tabac.htm

Site de santé Canada contenant beaucoup de liens intéressants et utiles, des données et statistiques et un guide d’auto-évaluation en ligne.

  1. Programme d’arrêt tabagique de l’Université de Boston (anglais).

http://www.quitnet.com/qn_main.jtml

Ressource pour aider les individus à effectuer un arrêt tabagique.


Références

Center for Disease Control. Guidelines for School Health Programs to Prevent Tabacco Use and Addiction. MMWR. February 25, 1994, 43 (RR-2), 1-20.

Fagerstrom KO, Kunze M, Schoberberger R, Breslau N, Hughes JR, Hurt RD, Puska P, Ramstrom L, Zatonski W. Nicotine dependence versus smoking prevalence: comparisons among countries and categories of smokers. Tobacco Control 1996 Printemps;5(1):52-56