35 étudiants entreprennent une formation en médecine enrichie sur le campus de Saguenay

2017-09-07

35 étudiants entreprennent une formation en médecine enrichie sur le campus de Saguenay

Le Programme de formation médicale à Saguenay, qui amorce en 2017 sa 12e année d’existence, accueille 35 nouveaux étudiants provenant d’un peu partout au Québec dans un programme de médecine entièrement révisé et enrichi. En effet, le programme de doctorat en médecine de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) de l’Université de Sherbrooke délocalisé sur le campus de Saguenay depuis 2006, a été complètement renouvelé afin de continuer à former des médecins compétents, aptes à répondre aux besoins grandissants des patients et capables de relever les nouveaux défis en santé du Québec comme le vieillissement de la population, l’augmentation des maladies chroniques ou le rôle actif des patients dans leurs soins.

La formation de quatre ans, offerte à Sherbrooke, à Saguenay et à Moncton au Nouveau-Brunswick, est préalable à la résidence et sera particulièrement bien adaptée à la pratique professionnelle. Les étudiants en sortiront mieux préparés pour entreprendre leur formation postdoctorale.

Augmenter la cohérence
Tout en tirant profit des grandes forces du programme dans sa forme actuelle, la direction du programme souhaitait augmenter la cohérence entre les activités d’apprentissage du curriculum et l’évolution de la pratique médicale.

« Dès 2009, nous avons commencé à réfléchir à des changements qui nous permettraient de mieux répondre aux besoins de la société », souligne la Pre Sharon Hatcher, doyenne associée du site de Saguenay. « Le programme de formation médicale à Saguenay (PFMS) voulait également consolider sa mission et son engagement régional ».

Un travail colossal a été entrepris pour construire un nouveau curriculum au terme d’une réflexion approfondie et du choix de 6 grandes orientations : l’agir avec compétence, le décloisonnement disciplinaire, l’approche globale ou généralisme, la collaboration professionnelle, la flexibilité et une gestion de programme efficace et dynamique.

En vue de créer davantage de liens entre les activités pédagogiques et la philosophie d’apprentissage retenue, la direction du programme a décidé d’effectuer des changements dans la structure du programme. « Nous avons réfléchi aux contenus, aux formules pédagogiques, à l’horaire, aux activités d’évaluation, et nous avons questionné chaque élément de la formation pour élaborer un programme de médecine avant-gardiste, explique le Pr Louis Gagnon, coordonnateur du PFMS. « Nous avons développé ou réévalué pas moins de 65 nouvelles activités pédagogiques en plus de plusieurs stages déjà existants ».

Renforcer la culture de l’apprentissage pratique
Le plus grand changement introduit au programme pour 2017 est une approche fondée sur l’Agir avec compétence. Avec l’appui et la contribution du Service de soutien à la formation (SSF) de l’Université de Sherbrooke, le nouveau curriculum permettra aux futurs médecins d’apprendre plus précocement dans des situations réelles ou simulées, représentatives de leur future pratique.

Lire la suitee >>>

Source :
Communications et relations publiques 
UQAC, 7 septembre 2017