Accommodements dans les universités : un tout premier guide de référence

2016-02-08

Accommodements dans les universités : un tout premier guide de référence

Les universités ont maintenant un guide de référence pour  permettre aux professeurs de mieux apprécier et comprendre quelles mesures d’accommodement répondent à quels besoins des étudiants en situation de handicap, que ce soit en contexte de cours ou d’examen. Ce guide a été réalisé sous la direction de Ruth Philion, professeure au Département des sciences de l’éducation de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), et spécialiste de l’adaptation scolaire.

Gratuit et disponible via le Web, le guide vient combler un besoin de balises pour les universités québécoises qui font face à une hausse importante du nombre d’étudiants en situation de handicap, ayant recours à des mesures d’accommodement, leur nombre étant passé de 2360 à 9189 entre 2005 et 2014. Cette hausse est essentiellement imputable aux étudiants ayant un trouble d’apprentissage, un trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, un trouble de santé mentale et dans une moindre mesure, un trouble du spectre de l’autisme.

« Il faut accompagner ces étudiants, mais toujours dans la perspective qu’ils doivent répondre aux exigences de leurs cours et de leurs programmes d’études », explique la professeure Philion, qui possède une expérience de plus de 25 ans sur le terrain. « Les étudiants sont accompagnés durant leurs études au primaire et au secondaire, mais il n’y avait, jusqu’à aujourd’hui, aucune balise pour les accommodements au  niveau universitaire »  

Intitulé Guide de référence sur les mesures d’accommodement pouvant être offertes aux étudiants en situation de handicap en contexte universitaire, le document a été réalisé, entre autres, à partir de deux questionnaires effectués respectivement auprès de 290 étudiants et 160 professeurs. « Il nous paraissait essentiel, souligne Ruth Philion, d’aller sonder le personnel enseignant. La consultation leur a permis de préciser, sous forme de commentaires, pour chacun des accommodements, leurs questionnements, leurs préoccupations, les contraintes liées à la formation qu’ils offrent ainsi que de proposer certaines alternatives. C’est à partir de tous ces éléments que nous avons produit ce guide.»

Le guide présente les accommodements souvent offerts aux étudiants en contexte d’examen, de cours et de travaux, tels, par exemple, pour un étudiant ayant une dyslexie du temps additionnel et une aide technologique pour rédiger ses examens.

Le guide décrit aussi le cadre de référence juridique sur lequel ces accommodements prennent appui. À titre d’exemple, les chartes canadienne et québécoise des droits et libertés interdisent toute forme de discrimination fondée non seulement sur la race, l’origine nationale ou ethnique, la couleur, la religion, le sexe, l’âge, mais également sur les déficiences mentales ou physiques. Ces deux chartes obligent les établissements d’enseignement à ne pas discriminer. La non-discrimination étant la fin recherchée, l’accommodement représente le moyen utilisé.

Le guide est disponible en format numérique (PDF) en cliquant sur le lien suivant  Guide accommodements Ruth Philion UQO

Vous pouvez également lire l'article en une du Devoir du lundi, 8 février 2016, en cliquant ici.


Source :
Direction des communications
et du recrutement, UQO

Toutes les actualités de l’UQO >>>