Annick Germain honorée pour sa contribution exceptionnelle en immigration

2017-03-22

Annick Germain honorée pour sa contribution exceptionnelle en immigration

La professeure Annick Germain du Centre Urbanisation Culture Société de l’INRS est la lauréate du Prix national Metropolis, catégorie chercheur universitaire, pour l’année 2017. Ce prix récompense sa contribution exceptionnelle dans le domaine de l’immigration. Il lui a été remis lors du 19e Congrès national Metropolis qui s’est tenu récemment à Montréal.

De gauche à droite : Annick Germain, lauréate du Prix national Metropolis, catégorie chercheur universitaire, Debbie Gibson, lauréate du Prix national Metropolis, catégorie organisme communautaire, et Jack Jedwab, vice-président exécutif de l’Association des études canadiennes et  hôte du congrès. 
Spécialiste reconnue des questions d’immigration et d’ethnicité, la professeure Germain étudie notamment la cohabitation dans les quartiers multiethniques et la gestion municipale de la diversité. Elle a dirigé le Centre Métropolis du Québec – Immigration et métropoles, un des cinq centres d'excellence canadiens ayant contribué au projet Métropolis sur l’intégration, la diversité et les dynamiques urbaines. Elle est membre du Centre d'études ethniques des universités montréalaises.
 
Le Congrès national Metropolis, qui avait pour thème « Aller de l’avant : migration et mobilité au-delà de 2017 », a connu un grand succès avec la venue de 800 participants provenant de partout au Canada. Des chercheurs, des représentants gouvernementaux et d’ONG ont partagé leurs connaissances et leurs expériences touchant les enjeux et les meilleures pratiques pour faire des cités des sociétés inclusives et harmonieuses. 
 
Félicitations à la professeure Annick Germain dont l’excellence de ses travaux est reconnue par ses pairs! ♦
 
En complément
Pour en savoir plus sur les travaux de la professeure Germain, consultez l’article La diversité apprivoisée.
 
Source :
Gisèle Bolduc
INRS, 22 mars 2017