David Bérubé, diplômé de l'ÉTS, sera bientôt ingénieur-scaphandrier

2016-04-14

David Bérubé, diplômé de l'ÉTS, sera bientôt ingénieur-scaphandrier

L'ancien joueur de rugby de l'ÉTS et diplômé en génie de la construction David Bérubé se trouve en Écosse depuis le 5 février dernier afin d’y suivre une formation de scaphandrier. Il a découvert sa façon à lui de marier l'activité physique à une carrière en génie. Il sera de retour à l’ÉTS à la session d'été pour poursuivre une maîtrise en génie de la construction (avec mémoire). Portrait d’un ingénieur passionné par l’eau.

Originaire de Rivière-du-Loup, David Bérubé a grandi aux abords du fleuve Saint-Laurent en s’enivrant des effluves de l’air salin. L’appel du fond marin, il l’entend d’aussi loin qu’il se souvienne. L’été précédant son entrée à l’ÉTS, il effectue un stage d’été en Gaspésie pour la réparation de ponts. Attiré comme par un aimant par le métier de plongeur, il veut en savoir plus, toutes les fois qu’il rencontre un scaphandrier. C’est à partir de ce moment-là que les éléments le ramèneront toujours vers ce rêve de plonger. 

Le hasard faisant bien les choses, son premier stage l’amène à Tadoussac. Là-bas, il surveille la réfection des quais des traversiers du fjord du Saguenay. Il côtoie, par le fait même, une unité de scaphandriers. Il constate alors les avantages indéniables qu’il y aurait à combiner les connaissances acquises dans sa formation d’ingénierie au métier de plongeur.

Dans le cadre d’une conférence donnée dans le cours CTN742, David fait la rencontre marquante d'un grand ingénieur, M. Jacques Bertrand. « Ce qui m’a le plus frappé chez M. Bertrand, c’est d’abord sa passion pour sa spécialité, soit les travaux de réfection avec le béton, raconte David. C'est impressionnant que cette personne, maintenant censée être à la retraite, continue de travailler avec la même passion depuis 50 ans. Pour ma part, il n'y a rien de plus important chez un ardent travailleur et chez un entrepreneur que de travailler avec passion tous les jours. Cette ardeur combinée avec l'ambition et la ténacité sont les ingrédients primordiaux pour un entrepreneur. »

« C'est dans son discours au ton de leader que j'ai remarqué que M. Bertrand était une véritable référence au Québec dans sa spécialité. Le béton n'a aucun secret pour lui, et il continue à être informé des récents développements. J’ai tellement été interpellé par sa présentation, que c'est à partir de ce moment qu'un de mes projets, soit de devenir scaphandrier, a refait surface… sans faire de jeu de mots! »

Lire la suite >>>

Pour information :
Stéphanie-Élizabeth Le Sieur
Services aux étudiants
514 396-8800, poste 7637