De femmes encore confrontées au plafond de verre sur le marché du travail

2015-01-14

De femmes encore confrontées au plafond de verre sur le marché du travail

Les femmes, qui représentent la moitié de la population, sont beaucoup moins présentes que les hommes dans des fonctions de haute direction dans les entreprises québécoises (18,4 % en 2012). Diplômée à la maîtrise en gestion des personnes en milieu de travail, Julie Blais s'est intéressée au plafond de verre, cet ensemble de contraintes qui freine les femmes dans leur accès à des fonctions de haut pouvoir.

L'expression «plafond de verre» est apparue aux États-Unis à la fin des années 1970, désignant le fait que des niveaux supérieurs ne seraient pas accessibles à certaines catégories de personnes ? les femmes dans le cas présent ? dans une structure hiérarchique organisationnelle. Plusieurs contraintes empêchent l'ascension professionnelle des femmes dont les stéréotypes féminins, le manque de modèle, le défi de conciliation travail-famille, le manque de temps pour faire des activités de réseautage hors des heures de bureau, etc.

Julie Blais a choisi le profil professionnel de la maîtrise, qui permet l'approfondissement des connaissances sur un sujet particulier en gestion des personnes en milieu de travail dans le cadre de la rédaction d'un essai, qui favorise les liens pertinents entre le vécu professionnel et les connaissances scientifiques reliées au domaine. Dans le cadre de cet essai, elle a cherché à déterminer si ce sont davantage des facteurs internes ou externes aux organisations qui amènent les femmes à être confrontées à de multiples obstacles dans leur ascension hiérarchique.

Lire l'article complet

Source :
François Cormier
UQAR-Info
14 janvier 2015