Denis Harrisson devient président de l’ACESO

2016-12-22

Denis Harrisson devient président de l’ACESO

Le président sortant de l’Alliance pour la cause de l’enseignement supérieur en Outaouais (ACESO), monsieur Frédéric Poulin, a passé le flambeau de la présidence au recteur de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), monsieur Denis Harrisson, lors de la rencontre de l’Alliance du 14 décembre 2016.

Monsieur Harrisson s’est dit heureux d’accepter la présidence de l’ACESO. « Je tiens d’abord à remercier monsieur Poulin pour le travail qu’il a réalisé à la présidence de l’ACESO au cours des dernières années. Je compte poursuivre le travail avec les membres de l’ACESO et tous nos partenaires afin de concrétiser le plan de rattrapage découlant du statut particulier octroyé par le gouvernement. Pour que notre région se développe à son plein potentiel, il est impératif que l’Outaouais dispose enfin d’une offre de programmes d’enseignement supérieur comparable à celle des autres régions du Québec, et ce, tant au niveau collégial qu’au niveau universitaire. » 

Pour sa part, monsieur Poulin, qui occupe les fonctions de directeur général du Cégep de l’Outaouais, demeurera actif au sein de l’ACESO à titre de représentant de son institution. « Je quitte la présidence, mais je ne quitte pas l’ACESO » a déclaré monsieur Poulin. « Il reste du travail à faire pour le développement de l’enseignement supérieur de notre région et je compte bien appuyer mon successeur » a-t-il précisé. Monsieur Poulin a occupé la présidence de l’ACESO pendant quatre années. Au cours de cette période, l’Alliance a redoublé d’efforts en terme de représentation, et les démarches ont porté fruit : le premier ministre du Québec, monsieur Philippe Couillard, a confirmé, en 2015, l’octroi d’un statut particulier pour l’Outaouais en matière d’enseignement supérieur.

« Je me réjouis des annonces gouvernementales formulées à ce jour. Les deux nouveaux programmes que nous allons être en mesure d’offrir en 2017 sont le début d’un rattrapage qui à terme, colmatera l’exode de nos étudiants », d’ajouter monsieur Poulin.

En terminant, le président sortant de l’ACESO a voulu souligner  les contributions majeures des partenaires et ambassadeurs : « N’eut été de l’appui constant du Front régional Outaouais, en particulier du maire de Gatineau, monsieur Maxime Pedneaud-Jobin, ainsi que de la députation outaouaise, en particulier de la ministre responsable de l’Outaouais, madame Stéphanie Vallée, et du député de Chapleau, monsieur Marc Carrière, nous n’en serions pas arrivés là où nous en sommes ajourd’hui.

Rappelons que l’Alliance pour la cause de l’enseignement supérieur en Outaouais a été créée en 2011 par la Table Éducation Outaouais. Sa mission : combler le retard de développement constaté en Outaouais, notamment en ce qui concerne l’offre de programmes d’enseignement supérieur, leur financement et leurs infrastructures. L’ACESO est un mouvement de mobilisation régional endossé par une centaine de partenaires locaux et régionaux, représentant plusieurs dizaines de milliers de personnes des milieux éducatif, économique, politique, social, culturel, sportif, associatif, fédératif et syndical.

Entrevue de monsieur Harrisson à l'émission Les matins d'ici à Radio-Canada

Source :
Service des communications
UQO