Des établissements du réseau de l’Université du Québec parmi les meilleures universités canadiennes en matière de recherche

2017-11-09

Des établissements du réseau de l’Université du Québec parmi les meilleures universités canadiennes en matière de recherche

La présidente de l’Université du Québec, Johanne Jean, est fière de souligner l’excellente performance des établissements de l’Université du Québec et leur contribution au développement de la recherche mis en exergue par le classement 2017 de la firme RE$EARCH Infosource Inc. Cette firme indépendante évalue le dynamisme en matière de recherche de près d’une centaine d’universités au Canada, qu’elle classe en trois catégories : les universités ayant une faculté de médecine, celles dites « à vocation générale » et celles offrant principalement des programmes de premier cycle.

Parmi les universités canadiennes offrant principalement des programmes au premier cycle, l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) se classe au troisième rang des universités de recherche. Ce titre est accordé aux meilleures universités canadiennes en recherche en tenant compte de plusieurs facteurs, dont le financement moyen par professeur et la qualité des publications scientifiques. L’UQAR se démarque dans cette catégorie prestigieuse depuis quelques années déjà.

En matière d’intensité de recherche, soit le financement moyen par professeur, l’INRS maintient son troisième rang au classement général canadien qui comprend une centaine d’universités. L’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et l’UQAR se distinguent également en matière d’intensité de recherche, se positionnant respectivement au premier, deuxième et troisième rang des universités canadiennes qui offrent principalement des programmes au premier cycle.

En matière de revenu de recherche de source privée, l’Université du Québec à Montréal (UQAM) atteint le troisième rang des universités à vocation générale (sans faculté de médecine) alors que l’UQAC se classe première parmi les universités canadiennes offrant principalement des programmes au premier cycle. L’UQAC fait également belle figure en se positionnant au second rang pour ses revenus de recherche totaux parmi les universités comparables au Canada.

Soulignons enfin que huit des dix établissements du réseau se classent parmi les 50 meilleures universités canadiennes en matière de financement de la recherche subventionnée, soit : UQAM (22e), INRS (24e), ÉTS (29e), UQAC (31e), UQTR (33e), UQAR (36e), UQAT (37e) et UQO (46e).

« Ce classement fait ressortir le travail exceptionnel des chercheurs du réseau de l’Université du Québec et leur impact sur le développement de leurs milieux, mais aussi sur le rayonnement de leurs établissements à l’échelle régionale, nationale et internationale. Dans une économie fondée sur le savoir, ils contribuent par leur recherche à former une relève apte à générer, appliquer et mettre en œuvre les connaissances et innovations nécessaires au développement de notre société », a souligné la présidente de l’Université du Québec.

Ce classement annuel évalue cinq critères ensemble et séparément pour formuler ses différents classements : le financement de la recherche sur le plan du montant total des octrois, le financement moyen par professeur, le nombre total de publications dans des revues avec des comités de lecture, le nombre moyen de publications par professeur et l’indice d’impact des publications établi par l’Observatoire des sciences et des technologies.

À propos de l’Université du Québec
Les établissements de l’Université du Québec poursuivent un mandat d’accessibilité à l’enseignement supérieur, de développement scientifique du Québec et de développement de ses régions en rendant les connaissances disponibles sur les différents défis qui confrontent nos sociétés.

Ensemble, les dix établissements du réseau de l’Université du Québec représentent une force vive. Aujourd’hui, ce sont 102 000 étudiants qui fréquentent plus de 1 200 programmes offerts par les établissements du réseau : l’Université du Québec à Montréal (UQAM), l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), l’Université du Québec en Outaouais (UQO), l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT), l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’École nationale d’administration publique (ENAP), l’École de technologie supérieure (ÉTS) et la Télé-université (TELUQ). Plus de 7 000 professeurs et chargés de cours et plus de 4 100 employés y assurent dans le quotidien la mission universitaire d’enseignement et de recherche.

-30-


Source :
Valérie Reuillard
Directrice des communications
Université du Québec
Tél. : 418 657-4432
Cell. : 418 573-5785