Des étudiantes de l’UQAR sont montées sur la plus haute marche du podium à l’Omnium financier 2017

2017-02-15

Des étudiantes de l’UQAR sont montées sur la plus haute marche du podium à l’Omnium financier 2017

Trois étudiantes de l’UQAR, Virginie Poulin, Jessica Nadeau et Stéphanie Moreau, ont remporté la 1ère place dans une épreuve de la onzième édition de l’Omnium financier présentée récemment à l’Université d’Ottawa.

Cette compétition interuniversitaire est axée sur la résolution de cas en finance et en comptabilité. Onze universités de l’Est du Canada y ont pris part du 27 au 29 janvier. « C’est une toute nouvelle façon de voir notre futur métier, tant sur le plan personnel que professionnel », indique Jessica Nadeau, présidente du comité étudiant CPA . « Cela nous permet aussi de mettre en pratique les notions que nous avons apprises. »


Les étudiantes au baccalauréat en sciences comptables Jessica Nadeau, Virginie Poulin et Stéphanie Moreau lors de la remise de leur prix. (Photo : Voltaic Hao Yin)

Les étudiantes au baccalauréat en sciences comptables de l’UQAR ont remporté la première place du cas de comptabilité de gestion. Les trois étudiantes en étaient à leur première participation de l’Omnium financier. « C’est une expérience à vivre une fois dans une vie », mentionne Virginie Poulin. « On ne s’attend surtout pas à gagner la première place ».

La résolution de cas est le résultat de plusieurs mois de préparation. « Le plus difficile, c’est de faire concorder nos horaires, on s’est même rencontrées le 28 décembre en soirée pour se pratiquer », avoue Stéphanie Moreau. « La clé de la réussite, c’est de bien gérer son temps entre les études et la pratique », observe Jessica Nadeau.

Pour participer à cette compétition, les équipes doivent choisir un professeur qui les accompagnera dans leur parcours. Les étudiantes ont été encadrées par le professeur en sciences de la gestion Samuel Saint-Yves Durand. « Nous sommes très heureuses de l’avoir choisi, car bien que nous étions trois à monter sur le podium, nous avions un quatrième membre qui était avec nous », précise Stéphanie Moreau.

Cette compétition nécessite tout un travail d’équipe. « Une équipe qui veut participer à l’Omnium financier doit avoir confiance en ses partenaires », mentionne Mme Moreau. « Il est important de mettre du temps sur l’équipe, pour développer des liens, car lors de la compétition, ça prend de bons piliers », explique Mme Poulin. « On a passé du temps à créer notre synergie d’équipe », ajoute-t-elle. « En apprenant à travailler ensemble, on a appris à nous connaitre nous-mêmes », indique Mme Moreau.

Lors de la compétition, trois heures sont allouées pour la résolution de cas. « Il est important de miser sur les forces de chacune d’entre nous pour avoir assez de temps pour tout faire », estime Stéphanie Moreau. « Lors de la résolution, c’est un travail d’équipe, il faut se consulter et apprendre ensemble », ajoute Virginie Poulin.

Lire la suite >>>

Source :
Jade Tremblay
UQAR-Info, 15 février 2017