Des Uqamiens figurent de nouveau au top 50 des personnalités extraordinaires du magazine Urbania.

2017-04-24

Des Uqamiens figurent de nouveau au top 50 des personnalités extraordinaires du magazine Urbania.

Pour une deuxième année consécutive, le magazine Urbania présente une liste des 50 personnalités qui créent l'extraordinaire. Au moins une professeure, un chargé de cours et cinq diplômés figurent sur la liste de ces Québécois «qui changent les règles du jeu». Les lauréats ont été sélectionnés par les lecteurs d'Urbania, par d'anciens lauréats et par un comité d'experts provenant des domaines de l'éducation, de la culture et du divertissement, de la techno, des médias, de la bouffe, de l'art et du design, du politique et du communautaire, des sciences, des sports et de l'entrepreneuriat. Luc-Alain Giraldeau, doyen de la Faculté des sciences, faisait partie du comité de la catégorie Éducation. Le spécial Extraordinaire du magazine sera disponible en kiosque le 28 avril prochain.


Le spécial Extraordinaires 2017 du magazine Urbania.
Photo: Urbania

Parmi les Uqamiens et les diplômés primés, on retrouve:

Politique et communautaire

Titulaire de la Chaire de recherche sur l'homophobie, la professeure Line Chamberland, du Département de sexologie, dirige une équipe de chercheurs qui a reçu une subvention de partenariat de 2,5 millions de dollars sur 7 ans du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) pour documenter, entre autres, les formes d’inclusion et d’exclusion sociales des personnes de la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle, transgenre et queer (LGBTQ).

Roxana Robin (C. intervention psychosociale, 2003; C. pour formateurs en milieu de travail, 2016) est fondatrice et directrice de l'organisme Aide internationale pour l'enfance/Children's Care International, qui offre un soutien aux enfants travailleurs et exploités ainsi qu'à leurs parents et à leurs communautés.

Culture et divertissement

Comédien, musicien, metteur en scène et auteur, Emmanuel Schwartz est également chargé de cours à l'École supérieure de théâtre. Avec les finissants en jeu de l'École, il avait présenté en février dernier un collage de textes intitulé 11 septembre 2001. Au théâtre, on a pu le voir jouer dans les pièces Littoral, Forêts et Ciels, de Wajdi Mouawad, et plus récemment dans 8, la pièce de Mani Soleymanlou.

Lire la suite >>>

Source :
Actualités UQAM
19 avril 2017