Deux avancées du professeur Morandotti dans le palmarès 2017 de l’OSA

2017-12-12

Deux avancées du professeur Morandotti dans le palmarès 2017 de l’OSA

Au cours de l’année 2017, le professeur Roberto Morandotti de l’INRS a réalisé deux percées en optique et en photonique qui se classent dans le top 30 des recherches révisées par les pairs les plus prometteuses de l’année selon l’Optical Society (OSA). Ce doublé exceptionnel est en vedette dans une édition spéciale d’Optics & Photonics News (OPN, Optics in 2017) dont la page couverture illustre de façon artistique les « photons multicolores » que le professeur Morandotti a décrits dans la revue Nature.

Dans une publication qui pourrait bouleverser le développement de l’informatique quantique photonique, l’équipe de recherche de Roberto Morandotti a démontré que les photons représentent une ressource quantique puissante et avantageuse. Générés sous la forme de quDits intriqués sur un spectre de couleurs, les photons acquièrent un état quantique complexe permettant de transporter une très grande quantité d’information. De plus, les quDits voyagent et sont manipulés facilement par des systèmes optiques fibrés.

 
D’autre part, le professeur de l’INRS et ses collaborateurs ont également révélé une propriété inusitée de certaines bactéries marines qui, lorsqu’elles sont en suspension, transmettent un faisceau lumineux et agissent comme un guide d’onde biologique. Cette découverte pourrait mener à des applications médicales biophotoniques, notamment pour de nouveaux types d’imagerie.
 
À consulter dans Optics & Photonics News :

Source :
Stéphanie Thibault
INRS, 11 décembre 2017