Forêts et changement climatique: des professeurs de l’ISFORT organisent un atelier en France

2017-03-06

Forêts et changement climatique: des professeurs de l’ISFORT organisent un atelier en France

Les professeurs Frédérik Doyon et Philippe Nolet de l’Institut des Sciences de la forêt tempérée (ISFORT) de l’UQO participent à un atelier international sur l’adaptation des forêts au changement climatique, un évènement qui se tiendra les 8 et 9 mars, à Nancy, en France.


Photos : ISFORT et UQO

Le professeur Frédérik Doyon et le stagaire post-doctoral à l’ISFORT, Clément Chion, ont contribué à l’organisation de cet atelier international conjointement avec le Centre national de la propriété française (CNPF) et le réseau français AFORCE (Adaptation des forêts au changement climatique).

Le réseau AFORCE a pour principal objectif d'accompagner les forestiers dans la préparation des forêts au changement climatique. AFORCE mobilise également l'information, la structure et la faire circuler vers les professionnels. Il produit des outils d'aide à la décision, des fiches de conseil technico-économiques, des référentiels, des synthèses et des documents communs.

Le thème de l’atelier est Forêt et changement climatique : initiatives d'adaptation et nouvelles pratiques de gestion.

« C’est une belle vitrine pour les travaux de l’ISFORT sur le sujet », explique le professeur Frédérik Doyon qui est chercheur principal du programme de recherche Forêt s’Adapter à l’ISFORT, programme qu’il présentera dans une conférence lors de cet atelier.

En plus du Canada et des États-Unis, le professeur Doyon souligne que des chercheurs de France, de Suisse, de Suède, de Belgique, d’Angleterre, d’Autriche, d’Allemagne et d’Italie participent à cet atelier.

Il s’agit du deuxième évènement du genre. L’ISFORT avait participé à une première édition de l’atelier en 2014. « Suite à ça, on a établi des liens pour établir une collaboration avec des chercheurs français », affirme Frédérik Doyon.  Un financement obtenu de la Commission permanente de la coopération franco-québécoise a permis par la suite d’effectuer des missions de part et d’autres afin de constater comment la filière forestère s’organisait pour s’adapter au changement climatique.  Autant le Canada que la France ont leurs forces en ce qui a trait aux recherches sur la forêt et le changement climatique ainsi qu’en ce qui concerne la mobilisation des acteurs à mettre en place des stratégies d’adaptation. Cet atelier 2017 vise donc à restituer cet échange et à élargir ce dialogue à une échelle internationale afin d’établir des structures permanentes d’échanges sur les recherches dans ce domaine.

Détails de l’atelier international AFORCE-ISFORT 

Source :
Service des communications
UQO