Gabriel Lefebvre est reçu au Cercle d’excellence

2017-09-14

Gabriel Lefebvre est reçu au Cercle d’excellence

Chaque année, l’Université du Québec admet au Cercle d’excellence une personnalité de chacune des constituantes du réseau, sur la recommandation des directions respectives des établissements. Cette année, pour l’ÉTS, c’est le professeur Gabriel Lefebvre qui a eu cet honneur lors d'une cérémonie tenue le 30 août dernier.


Le directeur général de l'ÉTS, Pierre Dumouchel, et Gabriel Lefebvre, reçu au Cercle d'excellence de l'UQ cette année.

Architecte dans une école d’ingénieurs, Gabriel Lefebvre est entré à l’ÉTS en 2002 au Département de génie de la construction, où il a sans contredit apporté une vision complémentaire à celle de ses collègues. Directeur du Département au cours des sept dernières années, ses mandats ont été marqués par une collaboration exceptionnelle entre le milieu universitaire et l’industrie de la construction du Québec.

Au Québec, cette industrie représente plus de 13% du PIB, une part considérable de l’économie québécoise. Or, le milieu de la construction a grandement besoin d’améliorer ses méthodes de gestion de projets. C’est notamment à ce chapitre que M. Lefebvre s’est employé à mettre l’expertise de son département à son service.

Parmi ses réalisations, on compte la mise sur pied des Midis de l’entrepreneur ainsi que la tenue de colloques à l’occasion du 25e anniversaire de la tour Eiffel et des 40 ans du stade olympique de Montréal. Ce dernier a notamment valu la visite à l’ÉTS de l’architecte Roger Taillibert.

Par ailleurs, le Congrès international sur la recherche en gestion de la construction à Montréal a mis au jour d’importantes lacunes sur le plan de la recherche en gestion de la construction au Québec. Un constat qui a mené le directeur du Département à créer l’Observatoire de la recherche en gestion de la construction.

Les liens étroits de Gabriel Lefebvre avec la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec, dont il est membre du conseil d’administration,ont permis des échanges fructueux entre le milieu de la construction et l’ÉTS. Aujourd’hui, la Corporation fait fréquemment appel aux chercheurs de l’ÉTS pour solutionner diverses problématiques de l’industrie.

Hausse des inscriptions et nouveaux programmes

L’apport du directeur sortant du Département de génie de la construction est aussi probant sur le plan de la formation. Sous son directorat, le nombre d’inscriptions au baccalauréat en génie de la construction a connu une hausse exceptionnelle de 73%, et ce, malgré les secousses qui ont bousculé l’industrie de la construction il y a quelques années.

Deux nouveaux programmes ont également été mis en place au Département : le programme court de 2e cycle en modélisation des données du bâtiment (BIM) et un programme destiné aux surintendants de chantier en construction de bâtiments, la formation de haut niveau la plus importante offerte aux responsables de chantier au Canada.

Par le nombre et la diversité de ses actions, Gabriel Lefebvre a grandement contribué au rayonnement de l’ÉTS en génie de la construction. Que ce soit en regard de la formation d’une relève de qualité ou pour donner un essor aux partenariats de l’ÉTS avec l’industrie, sa contribution est manifeste. L’École est fière qu'ai ait reçu membre du Cercle d’excellence de l’UQ.

Pour information
Manon Lamoureux
Service des communications
514 396-8973