Grosses têtes, version balado

2017-11-09

Grosses têtes, version balado

Depuis 2013, l'UQAM et URBANIA proposent chaque année un laboratoire d'exploration médiatique au cours duquel des étudiants peuvent appliquer leurs connaissances et tester des concepts en journalisme et en production de contenu. La cohorte 2017 du Lab URBANIA, composée de six étudiants issus de l'École des médias, a relevé le défi avec brio en réalisant la série en baladodiffusion Grosses têtes. Dans ces cinq épisodes, les étudiants partent à la découverte d'histoires surprenantes en recherche sur le terrain. Ils racontent leurs trouvailles dans un format éclaté où les disciplines se rencontrent autour de thèmes inédits.

L'équipe du Lab URBANIA, lors de leur première réunion en avril dernier. De gauche à droite: Élizabeth Potvin Lemay, Samuel Lamoureux, Maude Fraser Jodoin, Marie-Michèle Giguère (réalisatrice en charge du Lab), Valérie Duhaime (responsable chez Urbania), Pénélope Tancrède, Jean Balthazard et Jasmine Legendre. Photo: Nathalie St-Pierre

«Le Lab URBANIA stimule le talent et la créativité des étudiants qui ont soif de repenser la manière de raconter des histoires. Cette édition 2017 n'a pas fait exception: le terrain de jeu de la baladodiffusion a autant inspiré les étudiants que notre équipe, provoquant une collaboration fructueuse et des contenus dont nous sommes franchement fiers», affirme Raphaëlle Huysmans (B.A. communication/stratégies de production culturelle et médiatique, 09), vice-présidente  et productrice exécutive chez URBANIA.

Les épisodes

Secouer
Avec du théâtre de marionnettes, une recherche sur l'utilisation des réseaux sociaux par des victimes de viol et une découverte remarquée sur la nature de la croûte terrestre, les chercheuses présentées dans cet épisode bousculent les idées reçues.

Trop
Incursion dans le monde de la surabondance: des dizaines de milliers de goélands qui vivent sur une île, en Montérégie, entretenus par un immense dépotoir à proximité; le phénomène des méga données que nous produisons et leur impact sur nos vies.

Mourir
Un sujet grave, des découvertes passionnantes: le deuil des jeunes adultes qui perdent un ami dans un accident de la route, un incendie meurtrier qui nous permet de découvrir le quotidien de la classe ouvrière, des recherches pour tenter de diminuer les tentatives de suicide dans le métro.

Mouvements
Des idées qui bougent! Un doctorant coloré consacre sa thèse au soccer, une professeure s'intéresse aux blessures des travailleurs au bas de l'échelle et la première entraîneuse d'une équipe masculine de basketball universitaire en Amérique du Nord.

Territoires
Du Karakalpakstan à Montréal en passant par Salluit, on découvre des territoires sous des angles nouveaux et surprenants.

«Le Lab URBANIA nous a permis de mettre à profit ce que nous apprenons à l'université dans un environnement calqué sur le marché du travail, en réalisant toutes les étapes du projet», souligne Jasmine Legendre, rédactrice en chef de la série et étudiante au baccalauréat en communication (journalisme).

Outre Jasmine Legendre, l'équipe était composée des journalistes Jean Balthazard, Samuel Lamoureux et Pénélope Tancrède, étudiants au baccalauréat en communication (journalisme), de la conceptrice sonore, preneuse de son et monteuse Élizabeth Potvin Lemay, étudiante au baccalauréat en communication (création médias – télévision), et de la monteuse Maude Fraser Jodoin, étudiante en journalisme. L'équipe travaillait sous la supervision de la réalisatrice Marie-Michèle Giguère.

Lors de sa prochaine édition, le Lab URBANIA  se consacrera à la poursuite de la série Grosses têtes. Une nouvelle cohorte aura ainsi le mandat de réaliser cinq nouveaux épisodes au printemps 2018.

La série en baladodiffusion Grosses têtes peut être écoutée sur urbania.ca ou sur SoundCloud. Elle sera bientôt disponible sur iTunes.

Source :
Service des communications
UQAM, 9 novembre 2017