International Submarine Races 2017 - Une première place pour l’équipe d’Omer X

2017-07-12

International Submarine Races 2017 - Une première place pour l’équipe d’Omer X

À sa première compétition internationale en sol américain, la dixième édition du sous-marin à propulsion humaine de l’ÉTS, Omer X, remporte la première place et passe très près de fracasser son propre record du monde de vitesse! Cette victoire est la troisième consécutive de l’ÉTS à l’International Submarine Races se déroulant tous les deux ans à la fin de juin à Bethesda, au Maryland.

En plus de la première place au classement général, le club Omer décroche les prix du meilleur esprit sportif et de la plus grande vitesse dans sa catégorie. Le club avait l’objectif avoué de battre son propre record du monde de vitesse de 4,916 nœuds établi en 2009 avec Omer 6. Bien qu’Omer X ait été deux fois plus rapide que son plus proche concurrent, quelques dixièmes de nœud ont manqué pour fracasser le record.

Top 3 de la vitesse – catégorie sous-marin monoplace sans hélice :

  1. Omer X, École de technologie supérieure : 4,59 nœuds
  2. WASUB VII, Delft University of Technology : 2,09 nœuds
  3. Rivershark Mod 1, Rhein-Waal University of Applied Sciences : 1,49 nœud

Le parcours d’Omer X 
Le dixième prototype du club a été lancé en 2016. La première prestation de ce sous-marin révolutionnaire a eu lieu l’été dernier en Angleterre, lors de la European International Submarine Races. 

Ses systèmes uniques de direction et de propulsion ont valu à l’équipe le prix de l’innovation. Toutefois, d’importants bris mécaniques ont privé l’équipe d’un podium. La déception a vite fait place à une motivation accrue afin d’optimiser le sous-marin dans le but de décrocher les honneurs lors de la prochaine compétition. Mission accomplie… malgré le fait que le record de vitesse de 2009 tienne toujours.

Omer X reprendra du service l’an prochain lors de la 4e European International Submarine Races. Les membres du club étudient présentement plusieurs pistes d’améliorations de leur prototype : ailes de propulsion optimisées, système autonome de conduite et système de propulsion à hélice leur permettant de compétitionner dans deux catégories plutôt qu’une! Il y a fort à parier que le prototype sera plus performant que jamais. À suivre…

Des champions au grand coeur!
L’équipe du club Omer est particulièrement fière d’avoir remporté le prix du meilleur esprit sportif, le Best spirit of the races. Celui-ci est remis à l’équipe qui démontre le plus d’enthousiasme, de courage, de support envers les autres équipes ainsi que la meilleure attitude globale. Le gagnant est choisi par l’ensemble des équipes prenant part à la compétition. Le capitaine du club, Jordan Gagnon, explique la philosophie de son club : « Nous sommes toujours prêts à aider nos compétiteurs, cela fait partie de nos valeurs. Nous souhaitons que notre discipline soit en santé et que le niveau de compétition progresse constamment. Nous voulons évidemment gagner et battre des records, mais pas au détriment de la camaraderie avec les autres universités. » Prêt de bonbonnes d’oxygène, prêt d’une composante électronique majeure, prêt de divers outils, accès à leur convoitée fraiseuse industrielle, prêt de leur directeur électronique, l’équipe de l’ÉTS a aidé plusieurs concurrents, dont son principal compétiteur. En guise de reconnaissance, ces derniers, l’équipe de la Delft University of Technology des Pays-Bas, ont offert à l’équipe d’Omer une pale de leur sous-marin spécialement dédicacée! Celle-ci est désormais fixée au mur dans le local du club à l’ÉTS.

Source :
Julien-Pierre Lacombe
Service des communications, ÉTS
514 396-8800 p.7233