Isabelle Pagé parmi les futurs leaders en recherche chiropratique

2017-01-27

Isabelle Pagé parmi les futurs leaders en recherche chiropratique

Isabelle Pagé, D.C., candidate au grade de Ph. D., sous la supervision de Martin Descarreaux, professeur au Département des sciences de l’activité physique, a tout récemment été sélectionnée pour le prestigieux programme CARL (Chiropractic Academy for Research Leadership) réservé aux futurs leaders de la recherche chiropratique.

Ce programme, sous la supervision des professeurs Greg Kawchuk de l’Université de l’Alberta, Jon Adams de l’Université de technologie de Sydney et Jan Hartvigsen de l’Université du Sud du Danemark, permet d’accompagner 12 chercheurs en chiropratique afin de développer plusieurs compétences essentielles à leur future carrière de chercheur.

En plus d’un mentorat continu, les candidats conviés recevront annuellement plusieurs formations intensives dans les universités d’accueil des professeurs responsables du programme. Plusieurs des candidats sélectionnés sont de jeunes chercheurs déjà en poste, et la sélection de seulement quatre candidats toujours en cours de doctorat témoigne du parcours exceptionnel de Mme Pagé, qui est également membre du Groupe de recherche sur les affections neuromusculosquelettiques (GRAN). La principale intéressée avoue être particulièrement ravie de sa sélection parmi une longue liste de candidats prestigieux provenant des quatre coins de la planète, lesquels sont :

  • Diana DeCarvalho, assistant professor of medicine, Université Memorial de Terre-Neuve, Canada
  • Arnold Wong, assistant professor, Université de la polytechnique de Hong Kong, Chine
  • Michael Swain, lecturer in chiropractic, Université de Macquarie, Australie
  • Craig S. Moore, assistant professor of neurosciences, Université Memorial de Terre-Neuve, Canada
  • Andreas Eklund, postdoctotant, Karolinska Institutet à Stockholm, Suède
  • Michelle Holmes, étudiante au doctorat, Anglo-European college of chiropratic à Bournemouth, Angleterre
  • Matthew Fernandez, postdoctorant, Université de Sydney, Australie
  • Martha Funabashi, postdoctorante, Université de l’Alberta à Edmonton, Canada
  • Katie Pohlman, assistant professor, Université Parker à Dallas, Texas
  • Katie DeLuca, étudiante au doctorat, Université de Newcastle, Australie
  • Melker Staffan Johansson, étudiant au doctorat, Université du Sud du Danemark, Danemark.
  • Isabelle Pagé se joindra à ces jeunes chercheurs avec qui elle sera appelée à collaborer à de futurs projets de recherche, pavant ainsi la voie pour une éventuelle carrière de professeure-chercheuse.

Découvrez le Groupe de recherche sur les affections neuromusculosquelettiques (GRAN)

Source :
Rédaction Entête
26 janvier 2017