La vie en vraies couleurs

2015-12-15

La vie en vraies couleurs

Comment les ampoules DEL peuvent-elles imiter la lumière du soleil? Des étudiants de l’École de technologie supérieure à Montréal ont relevé le défi.

Voir la « vraie » couleur des choses n’est pas si simple. À preuve, cet étrange débat qui a enflammé les réseaux sociaux il y a quelques mois, après la diffusion d’une banale photo de robe rayée. La robe était-elle noire et bleue, ou dorée et blanche ? En une semaine, le monde était divisé sur la question, chacun défendant avec véhémence sa propre vision de la chose.

François Roy-Moisan et Gabriel Dupras ont réinventé la lumière du Soleil.

En réalité, la robe était bleue, mais cela importe peu (la photo était surexposée et certaines personnes corrigeaient inconsciemment le défaut, se fiant davantage à leur correction qu’à leur vision). Ce que rappelle cette anecdote, c’est que les couleurs sont « fabriquées » et interprétées par le cerveau. « On sait que la perception des couleurs est relative et dépend de l’éclairage », indique Sylvain Cloutier. Ainsi, un citron éclairé avec une lumière rouge apparaîtra rouge ; éclairé par une lumière bleue, il semblera noir.

Or, notre œil est habitué à la lumière du soleil, une lumière « blanche naturelle » qui résulte de la somme de radiations de différentes longueurs d’onde, allant du violet au rouge (les fameuses couleurs de l’arc-en-ciel). C’est cette lumière qui nous permet d’apprécier avec le plus d’exactitude les diverses nuances des couleurs (on dit qu’elle a un excellent indice de rendu de couleur).

Un dossier réalisé par Marine Corniou.

Lire la suite >>>

Source :
La recherche dans le réseau de l’Université du Québec
Volume 5, no 2, p. XIV.