L'audace comme vecteur de développement régional

2016-11-17

L'audace comme vecteur de développement régional

Quand Christian Gagné, alors directeur général des Centres Jeunesse de Lanaudière, a décidé d'offrir une formation adaptée aux besoins de ses gestionnaires, il a dû faire preuve de volonté et d'audace. Aujourd'hui président-directeur général adjoint du Centre régional intégré de santé et de services sociaux (CISSS), il observe les gains sur les plans de la performance et du développement régional.


André Bourret, Alexandra Plourde et Christian Gagné

En 2014, le DG des Centres jeunesse de Lanaudière constate le besoin de développement de ses cadres supérieurs et intermédiaires, centré sur des compétences nécessaires aujourd’hui.

« On demande à nos gestionnaires d’avoir :

  • une capacité plus grande à gérer dans l’ambiguïté
  • un sens politique
  • une plus grande polyvalence dans les habiletés de gestion que sont les finances, les ressources humaines et la gestion informationnelle

Nous voulions une diplomation adaptée à ce besoin. » 

Le défi était d’autant plus grand que Lanaudière se sent laissée pour compte, à côté de Laval qui prospère et de la région des Laurentides, qui a une organisation établie de longue date. Il fallait trouver une façon de développer les compétences des jeunes cadres ayant des enfants à la maison. La solution : leur faire suivre une formation près de chez eux pour qu’ils profitent davantage de leurs enseignements plutôt que de faire des heures d’automobile.

L’ENAP est alors entrée en scène pour bâtir un programme adapté à cette cohorte particulière. La dimension de l’évaluation des capacités et des potentiels de gestion a également été intégrée dans le développement du cursus et des dimensions pédagogiques.

Lire la suite >>>

Source :
Service des communications
ENAP, 16 novembre 2016