Le CRTL élargit ses services et crée Cilex

2016-12-14

Le CRTL élargit ses services et crée Cilex

Le Centre de recherche en technologies langagières (CRTL) adopte un nouveau nom et une nouvelle identité visuelle afin de refléter les nouveaux services qui y sont offerts.

Cette redéfinition a été annoncée au CRTL lors d’un 5 à 7, le jeudi 8 décembre 2016, qui a réuni entrepreneurs, organismes d’appui à l’entrepreneuriat, chercheurs universitaires et professionnels du secteur.

Axé sur les technologies langagières jusqu'en 2014, le CRTL a depuis élargi son mandat à l’innovation technologique. Le centre accompagne toutes sortes d’institutions, entreprises et startups innovantes, incluant celles en technologies langagières, dans leur processus de développement, transformation ou amélioration technologique ainsi que dans la commercialisation de leurs innovations et leur virage numérique.

Dans ce contexte, le CRTL a décidé de créer Cilex, un organisme à but non lucratif (OBNL) qui accompagnera les startups et les PME dans leur processus de transformation, d’amélioration ou de développement technologiques. Ce nouveau nom aux consonances de «silex» fait référence à cette matière brute polyvalente aux multiples fonctions ayant contribué à l’évolution. Tantôt outil, tantôt matériaux de constructions, cette roche solide est également source d’étincelles, un petit clin d’œil à l’histoire manufacturière de la région, avec les allumettières de la E.B. Eddy.

Cilex compte sur un vaste réseau de chercheurs universitaires de plusieurs départements, incluant le langagier.

 « Notre université encourage les initiatives de recherche interdisciplinaire, les collaborations intra et interuniversitaires ainsi que les alliances stratégiques de partenariat qui permettent le transfert des connaissances pour le bénéfice des collectivités que nous desservons. Notre partenariat avec Cilex est un exemple très concret où les projets de recherche interdisciplinaire d’envergure ont des retombées académiques et communautaires très importantes », explique le recteur de l’UQO, Denis Harrisson.

Cilex travaille également de concert avec les structures d’appuis à l’entrepreneuriat innovant au Québec et à l’international. L’organisme propose des activités et des événements visant à stimuler l’écosystème entrepreneurial et favoriser le réseautage entre les acteurs du milieu de la technologie et de l’innovation.

« Cilex va travailler avec ses partenaires et l’écosystème entrepreneurial pour nous permettre de prendre notre place comme hub technologique », explique Alan Bernardi, président directeur général de Cilex.

Source :
Direction des communications
et du recrutement, UQO