Le lien d'interdépendance entre le politique et l'administratif décortiqué

2018-09-14

Le lien d'interdépendance entre le politique et l'administratif décortiqué

Le dernier numéro de la revue Éthique publique, dirigé par Pierre Bernier, professeur associé à l'ENAP, se consacre entièrement à ce sujet d'actualité en période de campagne électorale

En période électorale, les hauts fonctionnaires de l’État s’affairent, derrière des portes closes, à se préparer à l’arrivée d’un nouveau gouvernement, une tâche exceptionnelle qui ne revient généralement ici qu’aux quatre ans. L’exercice est complexe et délicat, surtout à l’ère des médias de masse où les résultats des urnes sont souvent imprévisibles et peuvent occasionner de grands changements politiques.

Or, ces rapports obligés entre le politique et l’administratif, sujets traités et procédures valorisées pour ces relations d’« interface politico-administrative, n’ont pas fait l’objet de beaucoup de recherches en raison du caractère confidentiel et méconnu de ces tractations. Le dernier numéro de la revue Éthique publique (titre produit par l’ENAP et l’IDEA de l’Université Laval) s’y consacre.

Intitulé « Conditions éthiques de l’interface politico-administrative en régime démocratique », il a été dirigé par le professeur associé de l’ENAP et ancien haut fonctionnaire, Pierre Bernier. Plusieurs professeurs et professionnels de recherche ont également contribué à titre d’auteur (Jacques Bourgault, Stéphane Paquin, Marie-Claude Prémont, Benoît Rigaud) ou de membre du comité scientifique.

Source :
Service des communications
ENAP, 10 septembre 2018

Toutes les actualités de l'ENAP >>>