Le professeur Federico Rosei reçoit le Chang-Jiang Scholars Award

2015-01-23

Le professeur Federico Rosei reçoit le Chang-Jiang Scholars Award

Le professeur Federico Rosei du Centre Énergie Matériaux Télécommunications est lauréat du Chang-Jiang Scholars Award, un très prestigieux prix remis par la Chine à d'éminents chercheurs à travers le monde. Il mérite cette distinction pour ses réalisations exceptionnelles dans le domaine des nanomatériaux organiques et inorganiques. C'est la première fois dans l'histoire de l'INRS qu'un professeur reçoit un tel honneur.

En tant que chercheur Chang-Jiang, le professeur Rosei effectuera des séjours réguliers à l'University of Electronic Science and Technology of China (UESTC), au cours des trois prochaines années. À ce titre, il participera à l'établissement d'une plateforme en R-D dans le domaine des nanomatériaux et des dispositifs électroniques et optoélectroniques. En plus d'être engagé dans des projets de recherche conjoints, il formera de jeunes chercheurs chinois, offrira une série de conférences et tissera de nouveaux échanges internationaux.

Son engagement comme chercheur Chang-Jiang aura des retombées bénéfiques pour la Chaire de l'UNESCO sur les matériaux et les technologies pour la conversion, l'économie et le stockage de l'énergie (MATECSS) qu'il dirige. Il s'inscrit dans une démarche de collaboration qui favorise le partage des connaissances scientifiques et techniques entre les pays du Nord et du Sud.

« Monsieur Rosei est un professeur-chercheur qui compte parmi les chefs de file dans son domaine à l'échelle mondiale. La direction de l'INRS est fière de compter un tel chercheur dans ses rangs. Sa contribution est non seulement sur le plan scientifique, mais elle a un effet structurant en stimulant la participation de l'équipe locale de professeurs à des projets internationaux de grande envergure », souligne le vice-recteur de la recherche et des affaires académiques de l'INRS, monsieur Yves Bégin.

Lire l'article complet

Sur la photo : Le professeur Federico Rosei du Centre Énergie Matériaux Télécommunications.

Source :
Gisèle Bolduc
Service des communications, INRS
21 janvier 2015