Le professeur Kessen Patten, lauréat d’une bourse de recherche sur la SLA

2016-11-10

Le professeur Kessen Patten, lauréat d’une bourse de recherche sur la SLA

Le professeur Kessen Patten du Centre INRS–Institut Armand-Frappier fait partie de la courte liste des lauréats d’une bourse de recherche versée par la Société canadienne de la SLA et la Fondation Brain Canada avec l’aide de Santé Canada. Grâce à cette importante aide, il pourra poursuivre des recherches de pointe en vue d’élucider les mécanismes en cause dans la maladie de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), aussi appelée maladie de Lou-Gehrig. 

« C'est un grand honneur d'être reconnu comme un des meilleurs jeunes chercheurs, parmi les plus prometteurs au Canada dans la filière de recherche sur la SLA », se réjouit le jeune professeur Patten. 
 
Son projet de recherche vise à développer des modèles in vivo pour comprendre la neurodégénérescence induite par les mutations du gène C9ORF72, identifiées comme la cause génétique la plus courante de la SLA. Toutefois, il reste à identifier la cascade d’évènements impliqués dans ce processus. À cette fin, le professeur Patten utilisera une approche novatrice intégrant différents modèles - le poisson zèbre et les cellules souches pluripotentes induites – et méthodologies pour mieux comprendre les mécanismes de cette maladie pour laquelle il n’existe aucun traitement. 
 
« Je suis enthousiasmé par le fait que la Société canadienne de la SLA et la Fondation Brain Canada reconnaissent que mon programme de recherche puisse être utile à l’avancement des connaissances sur la SLA et ultimement aider au développement de traitement pour cette maladie présentement dévastatrice et incurable. Cette subvention aidera énormément au développement de mon programme de recherche et de ma carrière ainsi qu’à mon établissement comme chercheur au sein d’INRS », déclare le lauréat. 
 
Source :
Gisèle Bolduc
INRS, 9 novembre 2016