Le professeur Lakhssassi présente ses recherches biomédicales liées au traitement des tumeurs cancéreuses

2017-10-30

Le professeur Lakhssassi présente ses recherches biomédicales liées au traitement des tumeurs cancéreuses

Le professeur Ahmed Lakhssassi, du Département d’informatique et d’ingénierie, a présenté ses travaux de recherches biomédicales en lien avec le traitement de tumeurs cancéreuses lors d’une récente conférence en Inde.

La International Conference on Emerging Technologies : Micro to Nano 2017 (ETMN-2017) s’est déroulée du 6 et 7 octobre 2017, à Solapur niversity à Solapur.

La conférence a attiré des spécialistes des quatre coins du monde dans le domaine de l’intégration des technologies de la micro aux nanotechnologies. Expert international dans le domaine de diffusion thermique dans les tissus biologiques le professeur Lakhssassi a été invité pour présenter ses derniers résultats de recherche dans le domaine des microsystèmes bio-implantables. Sa présentation était intitulée Challenges and Methodology for controlling thermal doses during Cancer therapeutic treatment.

Le professeur Lakhssassi a présenté un système automatisé de contrôle des doses thermiques et de prédiction pour la thérapie des tumeurs cancéreuses en utilisant une solution de micro puce bio-implantable. Le système proposé sera capable de contrôler les dépôts de doses d'ablation thermique pendant une chirurgie au laser / traitement du cancer.

Dans le futur, ce système pourrait aider les médecins lors des thérapies par la chaleur à prédire la diffusion thermique pour organiser le traitement et maximiser les effets thérapeutiques tout en minimisant les effets secondaires.

C’est le progrès rapide des procédés technologiques dans le domaine de la microélectronique qui permet d’intégrer des microsystèmes de haute densité sur une puce SoC (System on a Chip). Toutefois, leurs succès pour l’implantation des biopuces dans les corps vivants ont créé des défis énormes pour la biocompatibilité et la réduction de la puissance dissipée en chaleur.

Rappelons que le professeur Lakhssassi du Département d'informatique et d'ingénierie de l’UQO est membre régulier du Regroupement Stratégique en Microsystèmes du Québec (ReSMiQ). Il collabore en recherche avec le groupe GRAM (Groupe de recherche en appareillage médical de Sherbrooke) et  CIMS (Centre d’Imagerie moléculaire de Sherbrooke) des facultés de Génie, de Médecine et des sciences de la santé de l’UdeS. Comme expert dans le domaine thermomécanique pour l’intégration des circuits LAIC (Large Area Integrated Circuits) le professeur Lakhssassi a été invité par l’équipe GRAM et du CIMS pour participer dans un projet de recherche RDC-CRSNG d’envergure sur un scanneur de tomographie par positions de haute précision.

Le professeur Lakhssassi dirige également le laboratoire LIMA à l’UQO.

Source :
Service des communications
UQO, 27 octobre 2017