Le professeur Martin Goyette obtient un financement de 1,1 M$ pour le volet «Santé et bien-être» de la nouvelle Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec

2018-12-13

Le professeur Martin Goyette obtient un financement de 1,1 M$ pour le volet «Santé et bien-être» de la nouvelle Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec

L'axe central des recherches de son équipe portera sur la participation des jeunes dans la transformation des services.

La chaire a pour mission « de développer, coordonner et structurer la recherche sur la thématique de la jeunesse au Québec », notamment afin de favoriser l’amélioration des actions gouvernementales en faveur des jeunes

Pour le professeur Goyette, « les expériences de notre équipe montrent l’effet direct de la participation intégrale des jeunes aux processus de recherche et des politiques publiques ». Dans le volet qui a été confié à son équipe, le rôle des disparités socioéconomiques dans le recours ou le non recours aux services, y compris le rapport aux services des jeunes de la diversité, et l’analyse des actions intersectorielles en faveur du soutien des jeunes dans la transition à la vie adulte seront étudiés.

Les quatre chercheurs cotitulaires de cette chaire créée par le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC) et le Secrétariat à la jeunesse (SAJ) dans le cadre de la Stratégie d'action jeunesse 2016-2021, se partageront 4,5 millions $ sur six ans. En plus des quatre cotitulaires, 79 cochercheurs et 42 collaborateurs de 14 universités participeront aux travaux.

Le modèle de chaire en partenariat veut favoriser le travail en synergie et pour le professeur Goyette, la chaire-réseau représente « une opportunité d’unir les expertises des partenaires, des chercheurs et des jeunes afin de contribuer directement à améliorer les services aux jeunes et leurs conditions de vie ». De plus, elle peut devenir une plateforme visant à créer des effets de levier afin d’obtenir d’autres financements pour réaliser la programmation.

Objectifs de la nouvelle chaire

• Développer des connaissances relatives aux enjeux qui concernent les jeunes du Québec dans leur ensemble, ou certains groupes de jeunes en particulier;

• Soutenir par la recherche l'élaboration de politiques, de programmes et de services publics;

• Proposer et mettre en place un dispositif favorisant la mobilisation et la vulgarisation des connaissances afin de faciliter la diffusion, l'appropriation et l'application des résultats de recherche par les acteurs interpellés par les enjeux jeunesse, notamment les chercheurs, les ministères et organismes et les intervenants;

• Favoriser la complémentarité entre les études scientifiques portant sur les jeunes du Québec;

• Favoriser le rayonnement de la recherche portant sur la jeunesse au sein de la francophonie et susciter davantage de collaborations internationales.

Voir l’appel à proposition du FQRSC 
Lire le communiqué de presse

Source :
Service des communications
ENAP, 7 décembre 2018