Le programme Globalink Mitacs : un atout pour l’UQTR

2017-08-03

Le programme Globalink Mitacs : un atout pour l’UQTR

Près d’une vingtaine de boursiers de très haut niveau ont choisi l’Université du Québec à Trois-Rivières cette année afin d’effectuer un séjour de stage de recherche dans le cadre du programme Globalink de Mitacs. Ils étaient réunis, hier, sur la passerelle du pavillon de la Santé afin de célébrer, leur arrivée pour certains et leur départ pour d’autres.

Ces étudiants en provenance de l’Allemagne, du Mexique, de l’Inde, de la Chine, de la Tunisie et de la France, ont passé ou passeront quelques mois jumelés à un professeur de l’UQTR afin d’approfondir leur sujet de recherche dans des domaines aussi variés que la biologie végétale, le management, le génie mécanique et la psychologie pour n’en nommer que quelques-uns. « C’est vraiment un programme de bourses qui est avantageux à plusieurs points de vue, tant pour l’étudiant que pour l’université » souligne Sylvain Benoit, directeur du Bureau de l’internationale et du recrutement, avant d’ajouter : « Ces étudiants viennent s’enrichir de l’expertise de nos professeurs tout en vivant une expérience culturelle exceptionnelle et inversement, les professeurs ont l’occasion de travailler avec des étudiants de haut niveau qui viennent également apporter une saveur internationale sur le campus. »

Si le programme apporte son lot d’aspects positifs à court terme, les impacts à moyen et long terme sont tout aussi importants. À titre d’exemple, près de la moitié des étudiants ayant reçu cette bourse en 2015, poursuivent actuellement des études à l’UQTR aux cycles supérieurs.

Le Programme de stages de recherche Globalink est un concours qui s’adresse aux étudiants de premier cycle de l’Allemagne, de l’Arabie saoudite, de l’Australie, du Brésil, de la Chine, de la France, de l’Inde, du Mexique et de la Tunisie. De mai à septembre de chaque année, des candidats de premier rang participent à un stage de recherche de 12 semaines sous la supervision de professeurs d’universités canadiennes dans diverses disciplines, des sciences et de l’ingénierie, aux mathématiques et aux sciences humaines et sciences sociales. L’UQTR reçoit des étudiants dans le cadre de ce programme depuis 2013.

Source :
EnTête
27 juillet 2017